Coronavirus : le point sur la situation

24 mars 2020

 

Chères familles voyageuses,

Nous sommes tous impactés par l’épidémie virale qui touche actuellement plusieurs continents.

Fidèle à ses valeurs, Little Guest vous soutient en ces temps difficiles, suit l’évolution de la situation d’heure en heure, et désire plus que jamais renseigner au mieux les familles.

 

 

Pour en savoir plus sur les interdictions temporaires de voyage, nous vous invitons à consulter cette liste.

 

Malgré tous ces évènements, essayons cependant de garder la tête froide :

  • Nous connaissons l’origine du virus
  • Les tests de dépistage sont parfaitement au point
  • La lutte est désormais générale
  • La courbe des guérisons ne cesse d’augmenter 
  • Les enfants ne sont quasiment pas affectés
  • Les principes d’hygiène de base rendent le virus inopérant
  • Il existe déjà des prototypes de vaccins

 

Qu’est-ce que le coronavirus ?

Les coronavirus forment une vaste famille de virus courants, présents chez l’homme et chez l’animal. Ceux qui touchent l’être humain peuvent entraîner des manifestations diverses allant du simple rhume à des pathologies respiratoires aigües.

 

Quelle est la dangerosité du nouveau coronavirus ?

Ce nouveau coronavirus ne présente des dangers que pour certaines populations à risque, c’est-à-dire : les personnes âgées, et les personnes déjà atteintes d’autres maladies (comme le diabète et les cardiopathies).

Selon l’Organisation mondiale de la santé, le taux de mortalité du Covid-19 est d’environ 2 %, soit bien en dessous de celui du syndrome respiratoire aigu sévère (SRAS), qui, avec un taux de mortalité de 9,6 %, avait fait 774 victimes en 2003, avant d’être rapidement maîtrisé.

Ce coronavirus possède par ailleurs un indice de contagiosité relativement modéré : 2, contre 17,6 pour le rotavirus responsable de la gastro-entérite.

Dans l’ensemble, le coronavirus est relativement bénin, ainsi que le précise Daniel Camus de l’Institut Pasteur de Lille.

 

Quel risque pour les enfants ?

Ainsi que le précise l’Unicef, peu d’enfants ont contracté la maladie jusqu’à présent, et les décès enregistrés concernent des personnes plus âgées déjà atteintes par d’autres pathologies.

Concrètement : aucun enfant de moins de 10 ans n’est décédé, et seulement 0,2% des cas chez les moins de 39 ans se sont révélés fatals.

Ceci ne doit évidemment pas vous empêcher d’appliquer les précautions nécessaires au ralentissement de la propagation virale.

Plus d’infos, ici.

Safe medic kids holidays

 

Quels sont les symptômes ?

Les plus courants sont de la fièvre, une toux, un essoufflement et des difficultés respiratoires. Ces symptômes sont similaires à ceux d’un rhume banal, ou de la grippe, qui touche actuellement l’hémisphère nord.

D’après les données récoltées, le délai entre l’infection au nouveau coronavirus et l’apparition des premiers symptômes peut aller jusqu’à 14 jours.

 

Quel est le mode de propagation ?

L’OMS indique que ce virus respiratoire se propage essentiellement par l’intermédiaire des gouttelettes émises lorsqu’une personne infectée tousse ou éternue, donc par l’intermédiaire des gouttelettes de salive ou de sécrétions nasales. Le virus ne peut donc se propager sur de longues distances.

Quelques idées reçues : 

  • Il y aurait un danger à manipuler des colis venant d’Asie : d’après l’OMS, ce type de virus ne survit pas longtemps sur les objets, tels que des lettres ou des colis. Les personnes qui recevraient ce genre d’envoi ne risquent donc pas de contracter la maladie. De simples désinfectants peuvent tuer le virus, l’empêchant ainsi d’infecter d’autres personnes.
  • Les moustiques seraient vecteurs de la maladie : à ce jour, il n’existe aucune information ni aucun élément de preuve laissant penser que le 2019-nCov pourrait être transmis par ces insectes.
  • Les animaux domestiques seraient particulièrement sensibles au 2019-nCoV : pour le moment, nous n’avons pas d’élément indiquant que les animaux de compagnie, tels que les chiens ou les chats, peuvent être infectés par le nouveau coronavirus.

Pour décortiquer le vrai du faux, nous vous invitons à consulter cette page.

 

« Nous suivons au jour le jour l’évolution de la situation, et nos Travel designers se plient plus que jamais en quatre pour continuer à garantir aux familles des vacances extraordinaires dans nos hôtels »

 

Comment se prémunir d’une infection ?

Veillez tout d’abord à ce que votre enfant soit à jour dans ses vaccins de manière à le protéger contre les virus et bactéries responsables de maladies.

Certaines mesures simples au quotidien permettent d’empêcher la propagation des pathogènes indésirables :

  • Lavez-vous régulièrement les mains
  • Couvrez-vous la bouche et le nez lorsque que vous toussez et éternuez
  • Evitez les contacts étroits avec toute personne présentant des symptômes de maladie respiratoire (par ex. toux et éternuements)

Si vous revenez d’une zone contaminée, et que vous vous sentez malade, appelez votre médecin généraliste et signalez-lui votre voyage et vos symptômes. Ne vous rendez pas dans sa salle d’attente ni aux urgences.

L’OMS recommande de n’utiliser un masque médical que si vous présentez des symptômes respiratoires (toux ou éternuements), si vous pensez être atteint d’une infection par le 2019-nCoV avec des symptômes bénins, ou si vous vous occupez d’une personne présumée infectée par le 2019-nCoV.

 

Existe-t-il un remède ?

S’il n’existe à ce jour aucun médicament pour traiter l’infection par le nouveau coronavirus, les soins de soutien optimisés en milieu hospitalier donnent actuellement des résultats satisfaisants.

Des traitements spécifiques sont évidemment en cours d’étude, et des prototypes de vaccins sont mis au point, en vue de tests dans le cadre clinique.

Sachez qu’une équipe de chercheurs a réussi à modéliser en 3D la protéine du nouveau coronavirus grâce à une nouvelle technique d’imagerie. Cette protéine est un élément clé pour préparer le système immunitaire à empêcher l’infection par le virus. Voir le papier dans la revue Science.

 

En conclusion

Ne cédons pas à la panique, et respectons les conseils de précaution nécessaires à l’enrayement de cette épidémie.

Nous découvrons de nouveaux malades quotidiennement, puisque les autorités mettent en place les contrôles nécessaires, mais le nombre de personnes guéries augmente également à un rythme soutenu. 

Nous suivons au jour le jour l’évolution de la situation, et nos travel designers se plient plus que jamais en quatre pour continuer à garantir aux familles des vacances extraordinaires dans nos hôtels.

 

Pour en savoir plus :

  • Les rapports de situation quotidiens sont consultables sur le site de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), à cette adresse
  • Vous pouvez également prendre connaissance en temps réel de l’évolution épidémiologique grâce à cette carte, conçue par l’Université John Hopkins
  • Le site du SPF Affaires Etrangères centralise les informations nécessaires aux voyageurs ici
  • Pour en savoir plus sur les interdictions de voyage, vous pouvez également consulter cette liste