La Camargue en famille, conseils d’une maman

10 janvier 2020

Vous avez une soudaine envie de nature sauvage et de grands bols d’air au cœur de paysages uniques et renversants ? Que diriez-vous d’une petite escapade au pays des oiseaux, des manades et de la douceur de vivre ? La Camargue demeure une destination ensoleillée et protégée où il fait bon se poser en famille.

 

horses park camargue

 

Si la région offre de nombreux atouts toute l’année, le printemps et l’automne semblent être les saisons les plus propices pour y séjourner avec des enfants. Les moustiques sévissent en effet moins à cette période et on évite la foule des mois d’été. Mais si vous voulez un conseil, aussi étrange que cela puisse paraître, ma saison préférée reste le mois de décembre lorsque le Noël provençal se prépare avec lenteur autour de jolies traditions ancestrales.

La Camargue peut s’enorgueillir d’un patrimoine culturel et gastronomique exceptionnel, le tout agrémenté de quelques plages sauvages et bien entretenues. On y pratique de nombreuses activités à conjuguer en famille et on déambule volontiers à travers les villes chargées d’histoire qui font sa réputation.

Les Saintes-Maries-de-la-Mer, Arles ou Aigues-Mortes offrent en effet un véritable dépaysement. On se plonge vite dans la culture locale pour une expérience de totale déconnexion, en accord avec la nature.

J’ai une affection toute particulière pour la ville d’Arles, cité historique de l’Antiquité romaine qui a su se développer avec finesse tout en conservant et en restaurant son patrimoine remarquable au fil des années. C’est donc à Arles que je vous invite à poser vos valises avec toute votre petite tribu. Et pour ce faire, une seule adresse, celle que nous préférons pour son côté artistique et son âme si particulière, l’hôtel Arlatan.

 

Dormir à l’Arlatan

Ce bel hôtel particulier adossé à l’un des murs antiques des Thermes de Constantin est la promesse d’un séjour serein et de haute volée.  La Maison offre un espace de design contemporain assez unique dans la région, tout en s’inscrivant dans l’esprit festif de la Camargue. La décoration plaît généralement aux plus jeunes car formes et couleurs confèrent une âme joyeuse au lieu, en écho aux fêtes gitanes si chères au cœur des camarguais.

C’est le designer cubano américain Jorge Prado qui a insufflé son esprit unique aux 35 chambres et suites ainsi qu’aux espaces communs. Dans le restaurant, véritable musée à ciel ouvert, chaque pièce de mobilier ou de décoration est une œuvre d’art soigneusement répertoriée dans un cahier que l’on peut consulter.

 

Camargue-l-Arlatan

 

Mais ne vous y trompez pas, nous sommes dans une authentique maison à vivre où tout a été conçu pour accueillir dignement les familles. Chambres communicantes, résidence privative dotée de 5 chambres pour les grandes tribus, matériel bébé, service de baby sitting, cadeaux pour les petits et menus enfants, on s’y sent décidément comme à la maison mais avec ce petit quelque chose de dépaysant en plus…

Côté table, j’adore le concept du restaurant l’Arlatan où toute la famille s’est régalée. Une carte simple et efficace, d’excellents produits locaux et quelques tours de main divins au service de plats méditerranéens savoureux, le tout sous la houlette de l’excellent chef Armand Arnal. Nous avons eu un gros coup de cœur pour les assiettes à partager conviviales et le fameux Paris Sambuc à la crème pralinée au romarin, une réinterprétation réussie du Paris Brest.

 

Zoom sur Arles

Profitons de votre installation dans cet hôtel singulier qui fait la part belle aux tribus pour flâner un peu dans les rues coquettes de la ville où se dévoilent de nombreux trésors à découvrir en famille. Ici, les propositions ne manquent pas pour occuper les plus jeunes. Il s’agit bien sûr de visites à caractère culturel mais qui peuvent devenir ludiques si vous les présentez avec tact à vos chères têtes blondes, qui adoreront s’imaginer en gladiateur romain ou en marchand descendant le Rhône à bord d’un chaland chargé de victuailles dans les années 50 après JC.

 

Le musée bleu

C’est le nom que l’on donne au Musée de l’Arles Antique dont je vous conseille vivement la visite. Cet imposant paquebot contemporain situé à quelques encablures du cœur ville constitue le « terrain de jeu » idéal pour les plus jeunes. L’architecture de ce musée vaut à elle seule le détour. Dans ce lieu baigné de lumière alliant à merveille construction moderne et préservation des vestiges de la civilisation méditerranéenne, petits et grands s’extasieront devant des œuvres majeures (et parfois monumentales !) du patrimoine local tel le torse d’Aiôn ou la statue de Médée la magicienne. C’est une véritable « cité muséale » au plan triangulaire dans laquelle on déambule comme dans une ville. Ce vaste espace est tout à fait adapté à une visite familiale et permet de découvrir aisément la civilisation romaine déclinée à travers différents thèmes. Les enfants pourront circuler librement autour des statues et surtout profiter pleinement du clou du spectacle : le Chaland Gallo Romain merveilleusement reconstitué par les archéologues. Il est assorti de quelques 450 objets qui permettent d’en comprendre le contexte et d’une vidéo très didactique. Une tablette interactive dotée de l’application ARKEOFIL est également mise à la disposition des enfants afin de les familiariser de façon divertissante avec cet univers qui leur paraît si lointain. Si Justine a été impressionnée par ce navire antique, elle a vraiment appris à apprécier la sculpture en découvrant la statue colossale de l’empereur Auguste.

 

arles city girl

 

Pour vous remettre de ces émotions artistiques, accordez-vous une pause sereine et gourmande en vous posant un moment autour des quelques tables de la Pâtisserie Masaki Yamamoto. Cette ancienne institution arlésienne accueille désormais le talent d’un boulanger pâtissier japonais qui réinterprète avec grâce les spécialités locales. Millefeuille de compétition pour les plus jeunes et baba à la chartreuse pour maman et papa, un délicieux moment en perspective. Bonne dégustation !

Et, si la saison s’y prête, pourquoi ne pas vous laisser tenter par l’une des délicieuses glaces aux parfums de saison de Soleileïs ? Tout ici est naturel et savoureux. Mention spéciale pour le sorbet cacao et la fameuse recette orange-citron-basilic.

 

Quelques vieilles pierres

Vous voilà réconfortés ? Parfait ! Alors en route pour les arènes romaines, sans oublier un petit détour par le théâtre antique. Et pour motiver les troupes, je vous conseille de trouver un joli livre illustré accessible aux plus jeunes afin de les familiariser avec l’histoire romaine de la ville et de les laisser s’imaginer en fiers gladiateurs lorsqu’ils se trouveront au cœur de ce magnifique site chargé d’histoire.

Ce monumental amphithéâtre romain, communément appelé les arènes, reste un emblème, mondialement connu, de la ville. Il pouvait accueillir jusqu’à 20 000 personnes autour de spectacles de gladiateurs, de combats d’animaux ou de jeux. La scène ovale permettait à tout le monde de voir parfaitement le spectacle.

Le théâtre voisin recevait quant à lui des représentations plus calmes de mime ou de danse, les enfants adorent prendre place sur la scène comme s’ils étaient des comédiens.

Si vous n’êtes pas en overdose de vieilles pierres, laissez vos pas vous guider à travers la ville à la découverte des anciens hôtels particuliers, des belles maisons de maître, des statuettes placées dans les niches en pierre à l’angle des maisons, du Palais de l’Archevêché, des nombreux couvents et chapelles, du Cloître Saint-Trophime ou des Thermes marins. N’oubliez pas qu’à Arles, la flânerie est la troisième passion après la tauromachie et la pétanque !

 

boy arena

 

Du côté de chez Vincent

Côté musées, je ne saurais que trop vous recommander la très intéressante Fondation Van Gogh installée dans l’ancienne Banque de France et dirigée par la mécène Maya Hoffmann. Peintre incontournable de l’art du 20ème siècle, Vincent Van Gogh a trouvé à Arles un magnifique écrin pour ses œuvres inédites. L’artiste y a vécu quelques mois de 1888 à 1889, le temps de peindre certains de ses plus beaux chefs d’œuvre que l’on retrouve régulièrement ici mis en perspective avec les œuvres d’artistes contemporains. Le musée propose de nombreuses activités pour découvrir le meilleur de l’art en famille. Au fait, connaissez-vous l’histoire de l’oreille de Van Gogh ? On raconte que c’est à Arles qu’il s’est coupé l’oreille pour l’offrir en présent à une jeune fille dont il était tombé amoureux !

 

sunflower girl paint

 

Un musée secret

Autre lieu, autre ambiance, beaucoup plus confidentielle cette fois, le Musée Réattu,  un véritable petit joyaux où vous devez faire une courte halte ne serait-ce que pour découvrir cet ancien Grand Prieuré de l’Ordre de Malte merveilleusement implanté au bord du tumultueux Grand Rhône. Et si vous deviez ne retenir qu’un artiste, cela pourrait être Antoine Raspal dont j’ai appris à apprécier les œuvres lors de notre dernière escapade arlésienne. Ce peintre du 18ème siècle retranscrit en effet à ravir la vie locale et notamment les intérieurs arlésiens ornés d’étoffes et de costumes traditionnels chamarrés. Un régal !

 

Se restaurer

Si après tout cela vous mourrez de faim, c’est normal ! Outre le délicieux restaurant de l’hôtel Arlatan, je vous recommande la gastronomie maraîchère contemporaine du Chef Armand Arnal. Dans son restaurant la Chassagnette, la cuisine intuitive se construit au rythme des saisons et offre le meilleur de la nature. Un havre de paix niché au cœur du Parc de Camargue, à l’écart de la ville.

Autre grand nom de la cuisine arlésienne qui conjugue également à merveille les trésors de la nature, Jean-Luc Rabanel dont les deux restaurants se jouxtent dans le vieil Arles. Pour une petite grignote en famille, le Bistro À côté qui réinterprète les plats traditionnels d’enfance et de souvenirs s’avèrera idéal. Tandis que le restaurant gastronomique l’Atelier vous fera vivre une émotion gustative plus singulière et exclusive.

Pour une expérience plus « classique » de gastronomie provençale, je vous encourage à découvrir Le Galoubet, autour de la cheminée ou sur la ravissante terrasse ornée de vigne vierge, on y déguste une cuisine du Sud généreuse et savoureuse.

Enfin, un lieu de vie devenu incontournable de la vie arlésienne que je vous recommande vivement, Le buste et l’oreille, une cave à vin où l’on peut grignoter en refaisant le monde autour d’une large sélection de vins. Il s’y passe toujours quelque chose.

 

book girl and house vignery

 

Et pour en finir avec Arles, je vous ai réservé mon spot favori, la merveilleuse librairie Acte Sud. Chez nous l’éducation passe toujours par les livres. Nous avons essayé de transmettre à nos enfants le goût des phrases qui dansent sur le papier, des pages que l’on tourne avec délectation et la magie des mots. Alors les vacances en famille sont toujours prétextes à dénicher les plus belles librairies de par le monde. A Arles, nous avons été comblés en découvrant les étagères de cette librairie iconique qui abrite quelque 40 000 titres ainsi qu’un rayon important de vinyles. Le tout complété par un restaurant, une salle de cinéma et même un hammam. Le bonheur !

Enfin, un dernier conseil, essayez de vous trouver à Arles un samedi matin afin de visiter le beau marché provençal où maraîchers, volaillers, fromagers et artisans locaux rivalisent de talent pour ravir les visiteurs. Vous en profiterez pour déguster les délicieuses navettes provençales à la fleur d’oranger et vous laisser tenter par quelques olives cassées des Baux de Provence.

Et maintenant, si on prenait le large ? Direction la mer !

 

Le Parc Naturel Régional de Camargue

La ville c’est bien mais lorsque l’on est en famille, une balade en pleine nature, c’est encore mieux ! Alors je vous suggère de prendre la direction du Parc naturel régional de la Camargue. Le parc ornithologique du pont de Gau l’une des plus belles réserves ornithologiques en Europe. Située au nord des Saintes Maries de la mer, elle dévoile ses immenses marécages préservés qui hébergent de nombreuses espèces d’oiseaux en route pour leurs longues migrations. En mai, on observe l’élégant ballet des flamands roses qui ravit toujours les enfants. Les chemins sont très faciles à pratiquer avec une poussette et s’avèrent donc parfaits pour une promenade familiale. N’oubliez pas de vous armer d’un bon appareil photo et de jumelles et en route pour une journée en pleine nature. Pour pimenter la journée, vous pourrez aussi emprunter un moyen de transport inédit, le bateau à roue à aube qui vous emmènera en croisière sur le petit Rhône. La balade dure 1h30 et comprend une pause dans une manade de chevaux ou de taureaux à la découverte du métier de gardian. Les manades plaisent beaucoup aux enfants qui découvrent des troupeaux d’animaux vivant sans contrainte en pleine nature.

Autre bon plan à partager en famille, si vos enfants ne sont pas trop petits, un safari en 4×4 ou en Quad pour profiter encore plus pleinement de cette belle nature. Vous pourrez bien sûr profiter aussi de belles promenades à cheval.

 

pink water and flamingo

 

Côté culture, vous ne manquez pas de vous rendre aux Saintes-Maries-de-la-mer, jolie bourgade gitane où l’on sent battre le cœur de la Camargue. On s’y imprègne de la culture locale au gré des déambulations dans les rues à l’architecture typique de la région. Au centre de toutes les attentions, l’église qui domine la ville où la fameuse Vierge Noire, si chère au cœur des gens du voyage, a élu domicile. De nombreuses festivités se déroulent ici tout au long de l’année. Tel le pèlerinage des gens du voyage au mois de mai, la feria du cheval vers le 14 juillet, les courses camarguaises du 15 août ou le festival Abrivado le 11 novembre durant lesquelles plus de 1000 chevaux s’élancent sur la plage.

Aigues-Mortes est intéressante pour sa citadelle, vestige de l’époque médiévale qui réserve de magnifiques panoramas tout au long de la promenade. Du haut de la Tour de Constance, on embrasse une superbe vue du canal du Rhône jusqu’à Sète, là où, quelques siècles en arrière, les navires de commerce venaient s’amarrer. Du haut des remparts, on aperçoit également quelques belles demeures aux jardins exotiques. Un petit film très bien fait permet aux enfants de découvrir les croisades et l’histoire du bon Roi Saint Louis. On ne manquera pas ensuite de se perdre dans les ruelles pavées qui sont animées toute l’année.

 

Une escapade au spa

 

train kids lounge sofa

 

S’il vous reste un peu de temps à consacrer à une pause bien-être entre deux visites, voici une parenthèse douillette à seulement 20km d’Arles. Bienvenue au Domaine de Manville, une adresse de choix membre du Label The Little Guest Hotels Collection. Vous y trouverez un magnifique spa ouvert sur la nature qui propose des soins signatures réconfortants et ouvre même ses portes aux enfants et adolescents le matin de 10h à 13h. Et pourquoi ne pas combiner ce moment avec un bon goûter au bar de l’hôtel ou un lunch ?!

J’espère que vous apprécierez autant que nous votre séjour en Camargue et que la magie des lieux saura vous séduire.

 

Belle balade !

 

 

Catherine, mariée, Maman de Justine, originaire de Paris

mountain sardinia Escapade sarde en famille
Escapade sarde en famille
Sport Hotel Hermitage & Spa ***** - Andorre
Sport Hotel Hermitage & Spa ***** - Andorre
Mother kids sea sand Nos hôtels kids-friendly en Espagne
Nos hôtels kids-friendly en Espagne