Voyager en voiture enceinte : 1 mois, 2 mois, 3 mois, etc.

09/07/2021

Destinations
    Dates de séjour

    Navigate forward to interact with the calendar and select a date. Press the question mark key to get the keyboard shortcuts for changing dates.

    Navigate backward to interact with the calendar and select a date. Press the question mark key to get the keyboard shortcuts for changing dates.

    Famille
    Adultes
    2

    Enfants
    1
    Appliquer

    Vous êtes enceinte mais rêvez d’un road-trip en famille ? Vous vous demandez s’il est bien raisonnable de prendre la route pendant votre grossesse ? Les contre-indications éventuelles vous inquiètent ? Toutes ces questions sont tout à fait normales au moment de rallier la destination choisie pour vos vacances. Little Guest a enquêté pour vous aider à démêler le vrai du faux et vous présenter les précautions à prendre avant de vous embarquer pour un voyage en voiture alors que bébé grandit tranquillement dans votre ventre. Explications mois par mois, conseils et hôtels adaptés à vos besoins… suivez le guide !

    Article-Pregnancy-Car-Driving-5

     

    Coupons court au suspens, la voiture n’est pas le meilleur moyen de transport lorsque vous êtes enceinte. Il vous est cependant tout à fait possible de prendre la route si votre grossesse se passe bien. Si la concentration, nécessaire à une conduite sans risque, et les secousses occasionnées par le trajet peuvent accroître certains désagréments communs (fatigue, nausées, ballonnements, etc.), la voiture reste un moyen de transport parfaitement adapté lorsque l’on est enceinte… du moins jusqu’au troisième trimestre de grossesse. On vous explique tout un peu plus bas !

     

    RÉPONSES AUX QUESTIONS LES PLUS POSÉES

    Est-ce risqué de prendre le volant enceinte ?

    Autant le dire tout de suite, les spécialistes de la grossesse, gynécologues, sages-femmes, obstétriciens et consorts sont catégorique : aucune preuve scientifique n’a démontré qu’un trajet en voiture peut poser problème pendant une grossesse ou provoquer un accouchement prématuré. Si prendre la route ne semble donc pas avoir d’incidence sur d’éventuelles complications, il convient, évidemment, de prendre quelques précautions avant d’avaler des kilomètres d’asphalte :

    • Veillez à bien placer la sangle inférieure de la ceinture de sécurité le plus bas possible, au niveau du haut des cuisses, sous l’abdomen, afin d’éviter les pressions inutiles, et la sangle supérieure, comme d’habitude, entre les seins.
    • Reculez votre siège au maximum pour étirer vos jambes à votre aise, ajustez le volant pour l’éloigner le plus possible de votre ventre, et prévoyez un coussin pour soutenir votre dos (voire un oreiller pour votre cou) durant le trajet.
    • Évitez autant que possible les accélérations fulgurantes, les freinages brusques et les routes en mauvais état afin de limiter au maximum les secousses et les mouvements inadéquats.
    • Prévoyez des pauses régulières (une toutes les 1h30 environ) pour vous dégourdir les jambes, portez une tenue légère et confortable dans laquelle vous vous sentez à l’aise et hydratez-vous le plus régulièrement possible.
    • Avant le départ, n’hésitez pas à informer votre médecin traitant ou votre gynécologue de votre projet afin d’avoir son avis. Après votre arrivée, n’hésitez pas à prendre une journée entière pour vous reposer.

     

    Jusqu’à quel mois de grossesse puis-je voyager en voiture ?

    Rouler des heures durant pour rejoindre votre lieu de vacances peut finir par vous fatiguer. La position assise n’est, en effet, pas du tout confortable et nous avons tous tendance à forcer sur les jambes lorsque nous conduisons. Entre cette sollicitation excessive des muscles des jambes, les secousses provoquées par les routes cahoteuses, et le stress occasionné par le trajet en général, votre utérus peut être un peu chamboulé. En découle notamment une intensification des contractions qui pourrait s’avérer assez désagréable à force.

    C’est au cours du premier trimestre de grossesse que le risque de fausse couche spontanée est le plus élevé – environ une grossesse sur cinq – et que les inconvénients inhérents à toute grossesse (nausées, fatigue, etc.) se font le plus sentir. Conduire à cette période pourrait accentuer votre inconfort et n’est, dès lors, pas recommandé même si, rappelons-le, votre santé ne craint rien !

    Durant le 3ème trimestre, et plus particulièrement le dernier mois et demi de grossesse, les risques d’accouchements prématurés augmentent et les contractions se font de plus en plus longues et douloureuses. Il est donc aisé de comprendre que ce n’est pas non plus le moment idéal pour prendre la route ; d’autant qu’il serait dommage de se retrouver sur l’autoroute au moment de la perte des eaux.

    Vous l’aurez compris, le meilleur moment pour voyager en voiture est le deuxième trimestre, plus précisément entre la 12ème et la 26ème semaine de grossesse. En effet, les nausées et la fatigue se seront plus que de mauvais souvenirs et les risques d’accouchement prématuré seront encore très faibles !

    Article-Pregnancy-Road-Trip-3

     

    Quels sont les documents à ne pas oublier avant de prendre la route ?

    Tout est prêt pour le grand départ mais vous avez peur d’oublier quelque chose d’important ? Pas de problème, Little Guest vous a préparé une petite liste des choses indispensables à glisser absolument dans votre valise. Bon à savoir : cette liste fonctionne aussi si vous souhaitez prendre l’avion pendant votre grossesse ou voyager en train enceinte.

    • Votre dossier médical complet contenant vos dernières échographies et analyses sanguines et votre carte de groupe sanguin.
    • Un certificat médical attestant de votre grossesse, votre carte vitale et, si besoin, votre carte européenne d’assurance maladie (elle pourrait se révéler bien utile en cas de consultation inopinée ou d’accouchement au sein de l’Union européenne ou en Suisse).
    • Votre carnet de vaccination.
    • Une trousse à pharmacie contenant tout ce qui peut servir pendant une grossesse : des antispasmodiques en cas de contractions, du fer pour prévenir l’anémie, un médicament anti-acide pour éviter les remontées acides fréquentes à cette période, un anti-diarrhéique, du paracétamol en cas de maux de tête et un thermomètre.
    • Pensez également à noter le numéro de votre médecin traitant et/ou de votre gynécologue pour l’avoir à portée de main en cas de besoin.

    N’oubliez pas que l’automédication est fortement déconseillée pendant la grossesse ; si vous hésitez à prendre un médicament, contactez votre médecin traitant ! Enfin, renseignez-vous sur les structures médicales proches de votre lieu de vacances (urgences, service obstétrique, médecin le plus proche, etc.), cela vous évitera de stresser et vous permettra de profiter sereinement de votre séjour.

     

    INFORMATIONS ET CONSEILS SELON VOTRE MOIS DE GROSSESSE

    Voyager en voiture enceinte de 1 mois

    Ça y est, une magnifique aventure commence et elle durera 9 mois ; 9 mois durant lesquels votre vie sera faites de petites joies, de grandes craintes et, surtout, de beaucoup de surprises. Pour l’instant, rien ne change réellement, ni au niveau physique, ni au niveau psychologique. Vous pouvez souffrir de quelques nausées matinales mais elles sont tout à fait normales et ne présentent aucun risque. Vous pouvez donc voyager sans vous poser de questions car cela ne présente aucun danger pour le développement de votre bébé.

     

    Voyager en voiture enceinte de 2 mois

    À partir du deuxième mois de grossesse, vous entrez dans une période importante ; les premiers organes de votre embryon commencent à se former. Dans le même temps, l’embryon entame son voyage et vient se nicher sur l’endomètre (la muqueuse de l’utérus). C’est une période qui peut affecter votre comportement car les hormones de grossesse doublent tous les jours ! Il est donc tout à fait normal, par exemple, que vous vous sentiez fatiguée ou énervée. Les nausées, remontées acides et autres brûlures d’estomac s’intensifient et il y a fort à parier que les sautes d’humeur aient fait leur apparition. Le risque de fausse couche est encore élevé mais vous pouvez voyager en voiture en prenant les précautions nécessaires.

     

    Voyager en voiture enceinte de 3 mois

    Le troisième mois de grossesse est celui de la première échographie ! Le petit embryon devient en effet officiellement un fœtus et le risque de fausse couche diminue considérablement. En revanche, les nausées et les vomissements, ainsi que les envies pressantes d’uriner, peuvent s’intensifier. En effet, votre utérus grandit et exerce une pression constante sur votre vessie. Les trajets en voiture peuvent donc se révéler assez difficiles à vivre ; prévoyez une belle marge pour prendre le temps de faire autant de pauses que nécessaire. Notez, par ailleurs, que le troisième mois de grossesse se prête parfaitement à différents types de massages prénataux qui pourraient bien vous aider à vous détendre et profiter pleinement de cette période de joie !

     

    Voyager en voiture enceinte de 4 mois

    On y est, vous entamez votre 4ème mois de grossesse et votre ventre commence à s’arrondir tout doucement pour faire de la place à bébé, qui grandit de jour en jour. Normalement, les nausées ont disparu et vous avez laissé la fatigue derrière vous ! Vous êtes en pleine forme et c’est tant mieux ! Pourquoi ne pas fêter ça avec quelques jours de vacances, loin du train-train quotidien ? C’est en effet le moment idéal pour prendre un bon bol d’air frais et vous préparer à la suite de la grossesse ! Quelques précautions cependant : hydratez-vous régulièrement et faites des pauses régulièrement pour vous dégourdir les jambes et réguler votre circulation sanguine.

    Article-Pregnancy-Road-Trip-1

     

    Voyager en voiture enceinte de 5 mois

    Le 5ème mois de grossesse est arrivé et votre bébé entend désormais se faire entendre, ou plutôt, comprendre ! Coups de pied, coups de poings… il ne cesse de vous rappeler sa présence dans votre ventre maintenant bien arrondi ! Heureusement pour vous, ses mouvements le fatiguent et il se repose une grande partie de la journée (entre 18h et 20h par jour). Le problème, c’est que vous n’avez pas le même rythme que lui et que cette agitation peut engendrer une grande fatigue. Même si vous adorez conduire, envisagez de laisser le volant à quelqu’un d’autre, au moins de temps en temps, afin de vous reposer tranquillement côté passager. N’hésitez pas à faire des siestes et à dormir dès que l’occasion se présente car la santé de votre bébé dépend évidemment de la vôtre.

     

    Voyager en voiture enceinte de 6 mois

    Votre ventre s’arrondit toujours plus et vous souffrez de bouffées de chaleur passagères et de sudation inhabituelle ? C’est normal, le 6ème mois de grossesse est celui où votre corps s’adapte au fœtus qui grandit en lui et cela peut provoquer de nombreux bouleversements hormonaux. Dans la vie quotidienne et d’autant plus lorsque vous prenez le volant, pensez à vous hydrater régulièrement et à porter des vêtements amples et légers qui vous offriront une grande liberté de mouvements et un confort maximal. Pendant le trajet, pensez à faire des pauses plus régulièrement qu’avant. Profitez-en pour vous hydrater, manger un petit en-cas et faire quelques pas pour éviter les sensations de jambes lourdes et favoriser la circulation sanguine.

     

    Voyager en voiture enceinte de 7 mois

    Vous voilà au 7ème mois de grossesse, vous en avez fait du chemin ! Même si l’accouchement commence à s’installer dans un coin de votre tête, rien ne vous empêche de continuer à voyager !  En effet, même s’il est de plus en plus sensible à ce qu’il se passe autour de lui, votre bébé est totalement à l’abri. Vous, en revanche, commencez à être un peu gênée par la taille de votre ventre et craignez les chocs ? C’est normal et il est peut-être temps pour vous de laisser quelqu’un d’autre conduire pour de bon ; l’occasion pour vous de vous poser tranquillement à l’arrière de la voiture et profiter du paysage. Comme pour tous les moyens de transport, pensez à attacher votre ceinture de sécurité sous l’abdomen pour éviter tout risque de choc. Comme pendant les mois précédents, pensez à marcher le plus régulièrement possible pour faire fonctionner vos jambes, vos chevilles, vos pieds et vos orteils.

     

    Voyager en voiture enceinte de 8 mois

    Ça y est, vous touchez presque au but ! L’accouchement approche à grands pas et il pourrait bien se déclencher prématurément à partir du début du 8ème mois. Pour savoir si vous êtes en état de voyager durant les 8ème et 9èmemois, que ce soit en avion, en train ou en voiture (sur de longues distances), demandez conseil à votre médecin ou la sage-femme qui vous suit depuis le début de votre grossesse. S’il recommandé d’éviter de voyager durant cette période, vous êtes la seule décisionnaire et vous avez totalement le droit de le faire ! Le travail pouvant débuter à tout instant au cours des dernière semaines, nous vous recommandons cependant de limiter vos déplacements à des trajets courts vous permettant de rentrer facilement à votre domicile ou rejoindre aisément un hôpital.

    Article-Pregnancy-Road-Trip-6

     

    3 HÔTELS DE LUXE FACILEMENT ACCESSIBLES EN VOITURE POUR LES (FUTURES) MAMANS

    Le Chabichou ***** – Savoie, France

    Véritable cocon de luxe niché au cœur de Courchevel, le Chabichou ***** est absolument parfait pour les futures mamans en quête de calme et de relaxation. Facilement accessible en voiture, il garantit un accès direct au domaine des Trois-Vallées et offre des vues somptueuses sur les montagnes environnantes.

    Ce chalet de charme, ouvert en 1963 et totalement rénové en 2019, est aussi bien adapté à des vacances estivales qu’hivernales. Doté d’un superbe spa, d’un restaurant doublement étoilé au guide Michelin, et de kids-clubs pour jeunes enfants et ados, le Chabichou est idéal pour une parenthèse enchantée à la montagne.

     

    L’Indrani Lodge – Brabant Wallon, Belgique

    Prenez la direction de la Belgique pour découvrir une adresse intimiste au cœur du plat pays. Direction le Brabant Wallon donc pour découvrir l’Indrani Lodge. Cet ancien corps de ferme, située dans le charmant village de Loupoigne, offre à ses hôtes un mariage réussi de luxe, confort, et authenticité. Niché à seulement 35 km de Bruxelles, cet hôtel est donc très aisément accessible en voiture !

    Balades campagnardes, visite de sites historiques ou découverte de villages pittoresques… quelle que soit votre activité préférée, l’Indrani Lodge est le point de chute idéal pour profiter des joies de la campagne belge et vivre sereinement votre grossesse. En effet, avec ses cinq chambres à l’atmosphère unique, sa piscine intérieure chauffée, son sauna, son jardin et ses potagers, l’hôtel a fait de son apparente rusticité une force pour offrir à ses hôtes un environnement tout simplement exceptionnel.

     

    Maison Albar L’Impérator ***** – Var, France

    Maison Albar Hotels – L’Impérator ***** vous promet, quant à lui, le plus apaisant des séjours dans le Sud de la France. Magnifiquement décoré par l’architecte d’intérieur Marcelo Joulia, cet hôtel d’exception situé au cœur de Nîmes est idéal pour un séjour cocooning sous le soleil varois. Du fait de son incroyable situation géographique, l’hôtel est le point de chute idéal pour découvrir la richesse naturelle et culturelle de la région mais aussi de celle que l’on appelle la Rome française.

    En effet, chez Little Guest, nous savons que la grossesse peut parfois être assez fatigante et c’est exactement pour cela que cet hôtel est idéal pour les femmes enceintes. Situé à proximité immédiate des principaux centres d’intérêt de la ville, l’établissement vous permettra de découvrir la fameuse Maison Carrée ou les magnifiques Jardins de la Fontaine en quelques minutes de marche seulement.

     

    ENCORE QUELQUES CONSEILS

     

    Little Guest vous souhaite une agréable grossesse et des vacances inoubliables !

     

    Guillaume
     

     

    Guillaume, 27 ans, passionné de voyages, originaire de Paris

    Vous aimerez aussi