Comment protéger son bébé de la chaleur ?

14/07/2020

Destinations
Dates de séjour

Navigate forward to interact with the calendar and select a date. Press the question mark key to get the keyboard shortcuts for changing dates.

Navigate backward to interact with the calendar and select a date. Press the question mark key to get the keyboard shortcuts for changing dates.

Famille
Adultes
2

Enfants
1
Appliquer

Avec l’arrivée de l’été viennent les vacances, les activités en extérieur et les sorties en famille mais aussi les ardents rayons du soleil. Si le soleil est essentiel pour stimuler la synthèse de la vitamine D, il faut néanmoins s’en protéger à tout âge et accorder une attention toute particulière aux bébés. En effet, nouveau-nés et canicule font rarement bon ménage et les jeunes parents peuvent parfois se sentir démunis face à la chaleur estivale. En pensant à ces familles et à la peau particulièrement fragiles de leurs nourrissons, Little Guest a imaginé un article compilant ses conseils pour protéger bébé de la chaleur.

bébé chaleur protection

 

RÉPONSES AUX QUESTIONS LES PLUS POSÉES

Pourquoi les bébés sont-ils particulièrement sensibles au soleil ?

Avant 3 ans, les nourrissons n’ont presque pas de défenses face au soleil et ses rayons ultra-violets. En effet, leur système mélanocytaire (qui agit comme un bouclier contre les rayons UV), encore immature, laisse passer énormément d’UVA et UVB qui agressent les couches basales de l’épiderme. Les rayons directs du soleil constituent donc un risque important, en particulier pour leur peau délicate et leurs yeux. Gardez à l’esprit que les défenses naturelles de l’organisme ne sont totalement opérationnelles qu’après la puberté. Durant l’enfance et, particulièrement avant l’âge de 1 an, il est donc vraiment déconseillé d’exposer un enfant au soleil, même pendant peu de temps. Enfin, rappelez-vous que soleil ne rime pas forcément avec chaleur ; même si les températures restent douces ou que le ciel est voilé, les rayons UV restent dangereux.

 

Quels sont les effets des rayons UV et pourquoi faut-il les craindre ?

Les rayons ultraviolets se divisent en deux catégories, les UVA et les UVB, qui agissent à des niveaux différents de la peau :

  • Les UVA pénètrent les couches profondes de la peau et peuvent provoquer des dégâts irréversibles sur les fibres élastiques et le collagène. Ce sont ces dommages qui entrainent l’apparition et le développement de rides, mais aussi de cancers.
  • Les UVB agissent sur la mélanine et sont notamment responsables du bronzage. Cependant, s’y exposer de manière intense et prolongée peut déboucher sur l’apparition de taches brunes sur la peau, de coups de soleil et de mélanomes.

Pour être totalement protégé, il est donc indispensable de choisir une crème solaire qui protège des deux types de rayons UVLa protection contre les UVB est mesurée par l’indice SPF. Pour les bébés et les jeunes enfants, l’utilisationd’une crème à l’indice SPF 50+ est la meilleure alternative afin de garantir une protection optimale. Notez enfin que la protection anti-UVA doit au moins être le tiers de celle anti-UVB (pour un SPF 50+, l’indice UVA devra donc être de 17 au moins).

Little_Guest_Article_Bébé_Soleil_5

 

Quelles sont les conséquences de la chaleur sur la peau de bébé ?

Outre leurs dangers pour la santé de votre nourrisson, les fortes chaleurs peuvent également irriter sa peau même s’il n’est pas en contact direct avec les rayons du soleil. Un climat chaud peut en effet favoriser le développement de rougeurs ou d’éruptions cutanées plus graves qui vont provoquer de désagréables sensations de démangeaisons et d’irritations.

En outre, si les zones touchées entrent en contact avec des bactéries, elles peuvent s’infecter et déclencher l’apparition d’un impétigo, une pathologie cutanée superficielle mais qui peut s’avérer douloureuse. Si des compresses d’eau peuvent aider à soulager les démangeaisons, le traitement de cette affection doit impérativement être établi par un pédiatre.

 

Quels sont les risques de la déshydratation et des coups de soleil sur la santé de bébé ?

Chez les nouveau-nés, la déshydratation se produit d’autant plus facilement que les nourrissons souffrent souvent de problèmes gastro-intestinaux. En cas de fortes chaleurs, les aliments ingérés se détériorent plus facilement et peuvent provoquer diarrhées et vomissements. L’enfant perd donc rapidement de l’eau et des minéraux. Consultez immédiatement son médecin traitant si votre nourrisson :

  • Dort pendant des périodes anormalement longues ;
  • Gémit et a des difficultés à se réveiller ;
  • A le teint pâle et les yeux cernés ;
  • Respire plus rapidement que d’habitude ;
  • Souffre de nausées et de vomissements ;

Outre la déshydratation, les rayons UV peuvent provoquer des coups de soleil qui, s’ils sont répétés, peuvent à long terme favoriser le développement de cancers. En effet, en provoquant des mutations génétiques dans les cellules de la peau, les coups de soleil importants peuvent déboucher sur le développement de mélanomes qui peuvent se révéler très dangereux pour la santé.

 

NOS 6 CONSEILS POUR PROTÉGER BÉBÉ DU SOLEIL

1 – Veiller à ce que bébé soit bien hydraté

Il est essentiel que votre bébé reste hydraté en permanence mais en particulier en période de fortes chaleurs. Pour cela, proposez-lui toutes les demi-heures un biberon d’eau minérale, si possible tempérée, et laissez-le boire à son rythme. Pour rafraichir son petit corps, n’hésitez pas à utiliser un brumisateur d’eau thermale ou à le tamponner doucement à l’aide d’un linge frais et humide. Enfin, essayez de donner à bébé plusieurs bains dans la journée. Si un seul bain au savon suffit, de petites plongées dans une eau tiède(il est recommandé d’avoir une eau à 2 degrés de moins que la température corporelle) lui feront le plus grand bien. Évitez l’eau trop froide, voire glacée ! Contrairement à ce que l’on pourrait penser, cela poussera votre bébé à transpirer encore plus une fois la sensation de fraicheur évanouie.

Enfin, pensez à la crème hydratante ! En fin de journée, après un bon bain, n’hésitez pas à en appliquer sur tout son corps, sa peau vous dira merci ! Retrouvez d’ailleurs juste ici un article présentant les meilleures crèmes hydratantesd’après Little Guest.

 

2 – Protéger le nourrisson avec des vêtements adaptés

Si la protection de bébé passe par l’hydratation, elle dépend également beaucoup des vêtements qu’il porte et des matières qui sont en contact avec sa peau. Habillez-le avec des vêtements longs, légers et de couleur claire. Privilégiez le coton, le lin ou le tencel (une fibre naturelle fabriquée à partir de bois) car ces matières laisser la peau respirer. Évitez les matières synthétiques, le nylon ou le polyester. Sachez aussi qu’il existe désormais des vêtements anti-UV. Outre le choix des vêtements, celui des chapeaux est également décisif ! Veillez à ce que bébé porte systématiquement un couvre-chef lorsqu’il sort ; casquette, bob, panama, sombrero, le choix est votre.

Enfin, pour compléter la panoplie du bébé paré pour l’été, les lunettes de soleil sont indispensables ! N’hésitez pas à consulter notre article comparatif sur les différents modèles de lunettes de soleil pour bébé.

Little_Guest_Article_Bébé_Soleil_2

 

3 – Ne pas lésiner sur la crème solaire

Une fois bien hydraté et correctement habillé, votre bébé sera protégé des insolations et des coups de chaleur. Cependant, les zones découvertes de son corps seront toujours à la merci des rayons du soleil. Pour remédier à cela, appliquez-lui une crème solaire avec un indice de protection élevé (SPF 50+). Privilégiez une crème solaire adaptée à la peau des bébés qui est, rappelons-le, particulièrement sensible. Pour vous guider dans votre choix, Little Guest a rédigé un comparatif des meilleures protections solaires pour bébé. Optez pour une formule en crème plutôt qu’en spray. Appliquez la crème une vingtaine de minutes avant d’exposer votre bébé au soleil et répétez ce geste toutes les heures. À la fin de la journée, nourrissez la peau de votre bébé à l’aide d’un après-soleil. Rachetez des produits solaires chaque année car les filtres qui les composent ne durent pas dans le temps.

 

4 – Utiliser l’air conditionné avec précaution

Quelles que soient les températures, rien ne vaut l’air naturel. Plus votre bébé en profitera, mieux il s’en portera. Cependant, il est parfois utile, voire indispensable dans certains cas, d’utiliser l’air conditionné. Il est toutefois nécessaire de prendre des précautions ; en effet, la climatisation assèche le milieu ambiant et déshydrate donc plus rapidement les hôtes. En outre, cette technique peut générer un froid excessif, or, les variations brutales de températures de l’extérieur à l’intérieur ou même d’une pièce à l’autre peuvent facilement affecter la santé de votre bébé. Quelques conseils donc, pour une utilisation raisonnée :

  • Privilégiez l’air naturel, fermez les volets mais laissez les fenêtres ouvertes pour faire circuler l’air librement.
  • Lancez l’air conditionné dans la pièce lorsque bébé ne s’y trouve pas et éteignez-le avant qu’il revienne.
  • Si l’air de la pièce semble trop sec, utilisez un humidificateur d’air.
  • Tentez de maintenir une température identique dans toutes les pièces de la maison.
  • L’air conditionné des lieux publics (supermarchés, magasins, centres commerciaux est souvent très puissant, prévenez donc tout coup de froid en protégeant votre bébé à l’aide d’un vêtement supplémentaire.
  • Préférez le ventilateur à la climatisation. Faites cependant en sorte que le flux d’air ne soit pas directement dirigé vers lui.

Little_Guest_Article_Bébé_Soleil_3

 

5 – Prendre ses précautions lors des sorties en famille

Que serait l’été sans ses journées passées en extérieur, à profiter du beau temps en famille ? Il est évidemment impensable de rester enfermer toute la journée en cas de fortes chaleurs. Les sorties avec bébé doivent cependant être effectuées en prenant certaines précautions. Évitez les heures les plus chaudes de la journée (entre midi et 16 heures) et privilégiez les balades à l’ombre. N’exposez jamais directement votre enfant au soleil, couvrez sa tête d’un chapeau et ne lésinez pas sur la crème solaire. Préférez aussi les poussettes ouvertes aux landaus, l’air y circule plus librement.

Enfin, et même si cela peut sembler évident, ne laissez jamais votre enfant dans votre voiture, même pour quelques minutes. L’habitacle agit en effet comme un véritable four, enfermant et conservant énormément de chaleur, et peut se révéler très dangereux pour un nourrisson.

 

6 – Surveiller l’alimentation de bébé

L’alimentation joue un rôle primordial dans la protection de la santé de votre bébé. Si cette affirmation est vraie de tout temps, elle se révèle d’autant plus importante en été et particulièrement lorsque le mercure s’affole. Tout d’abord, souvenez-vous que les aliments se détériorent plus rapidement en période de fortes chaleurs. Les produits laitiers (lait, yaourts, crème) notamment sont à surveiller avec la plus grande prudence car ils sont propices à l’apparition de nombreuses bactéries.

En ce qui concerne l’alimentation de bébé, évitez les produits transformés et les graisses en général. Ces aliments agressent l’estomac et leur demande un grand travail de digestion, ce qui favorise la sudation, et donc la déshydratation. Préférez-leur des biberons d’eau, de jus de fruits naturels (sans sucres ajoutés), de smoothies de fruits locaux ou de légumes verts. En plus d’être rafraichissants, ils apportent vitamines, sels minéraux et de nombreux éléments qui peuvent aider bébé à combattre d’éventuelles maladies. L’eau est primordiale pour la santé de votre nourrisson ; évitez l’eau gazeuse et, si possible, optez toujours pour une eau minérale naturelle.

Little_Guest_Article_Bébé_Soleil_4

 

POUR CONCLURE

  • Lorsque l’on songe aux coups de soleil, on pense tout de suite à la plage. Méfiance ! En montagne aussi, le soleil tape fort !
  • S’ils sont utiles pour échapper un peu à la brûlure du soleil, les parasols ne protègent que très peu des rayons UV. N’oubliez donc pas de mettre de la crème et un chapeau à votre bébé même lorsqu’il se trouve sous l’un d’eux.
  • Si, malgré ces conseils, votre nouveau-né a attrapé un gros coup de soleil, consultez un pédiatre ou un pharmacien. Pour apaiser la douleur, vous pouvez cependant lui appliquer une crème hydratante. Si des cloques apparaissent, ne les percez surtout pas, couvrez-les plutôt d’un pansement stérile.
  • Des remèdes naturels contre les brûlures du soleil existent (par exemple le Cantharis ou la Belladonna) mais doivent être utilisés avec précaution. En effet, en homéopathie comme pour tout autre type de médecine, il faut mieux éviter l’automédication dans la mesure du possible.

 

Alors attrapez un coup d’amour ou un coup d’je t’aime si vous voulez mais évitez les coups d’soleil !

 

Guillaume

Guillaume, 26 ans, passionné de voyages, originaire de Paris

Vous aimerez aussi