Ecotourisme : qu’est-ce qu’un éco-hôtel ?

06/05/2020

Navigate forward to interact with the calendar and select a date. Press the question mark key to get the keyboard shortcuts for changing dates.

Navigate backward to interact with the calendar and select a date. Press the question mark key to get the keyboard shortcuts for changing dates.

Ajouter

S’évader dans des paradis exotiques tout en limitant son impact sur l’environnement ? Séjourner en famille dans des paysages magnifiques tout en ayant la certitude de ne pas les abîmer… C’est un rêve devenu réalité depuis qu’une vague green a envahi le monde de l’hôtellerie de luxe. Sans mettre de côté ni le confort, ni la qualité de leurs services les hôtels s’installent dans les bâtiments basse consommation, se parent de mobilier eco-friendly et développent une philosophie engagée et respectueuse de la planète. Little Guest vous donne tous ses secrets pour trouver l’éco-hôtel de vos prochaines vacances, parce qu’hôtel de luxe et écologie ne sont pas incompatibles !

 

Little girl planting vegetables at Soneva Kiri

Au Soneva Kiri *****, les enfants ont la main verte !

 

1 – UN ECO-HOTEL, C’EST QUOI ?

Des établissements qui s’intègrent dans leur environnement

Au bord de la mer, perchés sur la montagne ou lovés sur le sable chaud d’une île paradisiaque, les établissements eco-friendly tentent avant tout de ne faire qu’un avec leur environnement et de s’intégrer le mieux possible dans le paysage qui les abrite. Le respect de l’écosystème déjà existant fait clairement partie des priorités des hôtels nouvelle génération. Le Soneva Kiri *****, éco-resort thaïlandais sis sur une île sauvage, a mis en œuvre de nombreuses initiatives pour réduire son impact carbone, qui est neutre depuis 2012, grâce au tri, au recyclage et aux économies d’énergies qu’il réalise.

Avant de partir, renseignez-vous également sur les valeurs portées par votre hôtel, soutient-il une association de protection de la nature, ou est-il investi dans des actions sociales et solidaires auprès des communautés locales ? Encore une fois, le Soneva Kiri, exprime également son respect pour la planète en reversant une partie de ses fonds à des associations œuvrant pour la protection des communautés locales et la dépollution des océans. Et il est loin d’être le seul. De l’autre côté du globe, le Treehotel AB **** perdu dans les steppes de Laponie, a parsemé la forêt de cabanes perchées sans pour autant perturber l’équilibre de la nature. Aucun arbre n’a été coupé ou abîmé et la vie de la forêt n’a en aucun cas été perturbée. La preuve ? Au pied de ses confortables chambres, élans et renards des neiges cheminent paisiblement. La nature conserve ses droits, les paysages environnants gardent toute leur beauté et les guests sont ravis. Autres indices à prendre en compte : la teneur des programmes d’activités et des programmes pédagogiques portés par les établissements hôteliers. Des activités de jardinage ou de sensibilisation au respect de la faune et de la flore locale dans le programme du kids-club ? C’est plutôt bon signe ! Parce qu’il n’y a pas d’âge pour porter des valeurs fortes. Certaines chaînes hôtelières, telles que LUX* Resort et Hotels proposent d’ores et déjà à leurs clients de compenser l’empreinte carbone de leur voyage (avion, bateau…) en finançant, entre autres, un champ de panneaux solaire sur l’île Maurice.

 

Nana Princess hotel infinity pool

Séance de cuisine puis repos bien mérité au bord de la piscine du prestigieux Nana Princess Suites & Villas *****

 

Des infrastructures durables

Loin du greenwashing commis par de nombreuses marques, l’éco-responsabilité est un engagement au long cours qui se manifeste par des choix du-ra-bles ! La mouvance green favorise les bâtiments basse consommation, pratiquement autonomes sur le plan énergétique et encourageant la lutte contre le gaspillage. Economiseurs d’eau et récupérateurs d’eau de pluie, systèmes coupe-circuits pour éviter que les lumières ne brûlent toute la journée, sont autant d’indices d’une gestion énergétique responsable. L’emploi des énergies renouvelables telles que la géothermie ou les panneaux solaires pour l’alimentation en eau chaude participent également de la démarche.

Une infrastructure durable se caractérise également par l’emploi de matériaux respectueux, non traités, non polluants et, si possible, locaux. L’idée ? Réduire l’impact carbone au maximum. Un parti pris qui donne lieu à des réalisations aussi audacieuses qu’élégantes, comme en Crète, quand l’hôtel Nana Princess Suites & Villas *****, se pare de la pierre noire du pays. Les matériaux de réemploi ont également le vent en poupe et les plus grands cabinets d’architectes surfent sur cette tendance. Parce qu’un matériau ou un objet qui a déjà vécu est bien moins polluant et possède une histoire et une patine incomparables.

Du côté du design intérieur, de plus en plus établissements se tournent vers une déco éco-responsable : emploi de peintures et de teintures naturelles, literie en coton bio ou en fibres peu consommatrices d’eau (chanvre, bambou), objets et mobilier issus de l’artisanat local ou de brocantes qui donnent une touche particulière n’importe quel intérieur avec une empreinte carbone réduite. Dans le même esprit l’utilisation de produits non-nocifs ou éco-certifiés pour le nettoyage des chambres est un bonus incontestable pour notre santé et celle de la Planète. Citons enfin la démarche exemplaire de l’association SapoCycle, qui, en partenariat avec de nombreux hôtels, recycle les restes de savons et les cosmétiques non utilisés au profit d’associations et de familles dans le besoin. Le Grand Hotel des Thermes ***** (Saint Malo) et le Gstaad Palace ***** sont d’ores et déjà labellisés «SapoCycle » et font ainsi un geste conséquent pour l’environnement.

 

Kids eating chocolate at Gstaad Palace

Reconnexion à la nature dans un établissement suisse de charme : le Gstaad Palace *****

 

Des restaurants ouverts d’esprit

L’engagement d’un établissement, ça se voit…jusque dans l’assiette ! On le sait, entre la production de gaz à effet de serre, la surconsommation d’eau et les pesticides, l’impact du secteur alimentaire sur la planète est conséquent. Pour éviter de vous servir une tomate qui aurait fait le tour du monde, de plus en plus d’établissements de luxe choisissent de travailler avec des petits producteurs locaux quand ils ne possèdent pas leur propre potager, leurs vergers ou leur poulailler ! En Italie, au Resort & Spa le Dune ****, les petits curieux peuvent même aller chercher eux-mêmes les œufs bio dans la volière de l’hôtel.

Un coup d’œil sur la carte vous indique également la philosophie du Chef : dans une optique écolo mais gourmande, l’utilisation de produits frais, locaux et de saison est bienvenue ! La provenance des produits et leurs labels (bio, pêche raisonnée…) doit être clairement précisée. En cas de doute, le maître d’hôtel vous renseignera avec plaisir. Toujours à l’affut des tendances food, de plus en plus d’établissements font également le choix de proposer des options ou des menus végétariens. Une initiative qui fait également grand bien à planète. Par exemple, dans les cuisines de l’Hôtel Métropole Monte-Carlo *****, feu Chef Joël Robuchon a un jour concocté un délicieux menu intégralement végétarien. Cette déclinaison autour de l’artichaut, rôti, onctueux et voilé d’un cappuccino au curcuma, met tout simplement l’eau à la bouche…

Par ailleurs, le contenu est aussi important que le contenant. Dans la philosophie green, exit les pailles, les gobelets et les bouteilles en plastique polluantes ! C’est tellement plus chic de boire dans un joli verre soufflé, de siroter son cocktail avec une paille en bambou et d’avoir du linge de table soigné plutôt que des serviettes en papier à usage unique.

Pour aller encore plus loin, certains établissements prennent également soin de réduire au maximum le suremballage en plastique des mets du buffet ou des cosmétiques fournis. Une idée remarquable quand on sait que, chaque minute, l’équivalent d’un camion poubelle de plastique est déversé dans l’océan. En Suisse, le luxueux complexe du Tschuggen Grand Hôtel *****, fait figure de bon élève : les capsules Nespresso y sont réutilisables tandis que les déchets et autres restes des restaurants sont employés pour la production de bio-gaz et de compost. Rien ne se perd !

Quelques labels européens exigeants pour y voir plus clair :  L’écolabel européen, La Clef Verte, Ecorismo, Green Globe, Bio Hotels, Ethic étapes, Earth Check…

 

Restaurant areas at Hotel Metropole Monte Carlo

Moment de gourmandise à l’Hôtel Métropole Monte-Carlo *****

 

2 – TOP 3 DE NOS HÔTELS POUR UN SÉJOUR DURABLE

Le Patrick’s Lodge, au Sénégal

Au Patrick’s Lodge *****, préparez-vous pour un séjour haut en couleurs, en mode slow et durable. Exit le complexe hôtelier géant, impersonnel et polluant, ici, tout a été pensé pour une convivialité à taille humaine. Pour respecter la beauté et la sérénité des lieux, le lodge n’accueille pas plus de 16 personnes. L’atmosphère est ultra-intime, ce qui ne fait que renforcer le cachet de ce petit paradis. Les bâtiments, bas et discrets, sont habillés de tons sable et de bois : ils se fondent dans le décor sans en perturber l’équilibre. A l’intérieur, la décoration met les fibres naturelles tressées, les tissus wax produits localement et les œuvres d’art africaines à l’honneur. Dans le plus pur respect de l’artisanat local, l’intégralité des éléments de décoration ont été produits sur place, par des orfèvres passionnés. On adore tout particulièrement la gigantesque baignoire en bois de la salle de bain. Directement taillée dans le tronc d’un arbre de la région on s’y détend en harmonie avec les éléments : juste délicieux !

Côté gastronomie, le Patrick’s Lodge est résolument locavore. Tous les matins, la cuisinière en chef parcourt les allées des marchés voisins et rencontre les petits agriculteurs du village et à la recherche d’ingrédients frais et de saison à incorporer à sa délicieuse cuisine. Les poissons, tels que la lotte, le plat signature de la table du Lodge, proviennent de la pêche du jour. Leur chair savoureuse et fondante se marie à merveille avec les sauces épicées et les légumes façon tajine. Encore une fois, c’est la convivialité qui prime et le repas se partage autour d’une grande table dressée face à l’océan.

Autre curiosité, le kids-club ! Dédié aux bambins, il a été entièrement construit à partir de matériaux locaux et de produits de récupération. Dans un esprit arty-chic, jeux et agrès sont faits de bois et de matières recyclées. Notre coup de cœur va à l’aire de jeux extérieure et à ses sièges en forme de girafes élaborés à base de pneus upcyclés et joliment peints ! Cet espace ludique hors du commun est assorti d’un programme pédagogique ouvert sur la nature et sensible au respect de la faune et de la flore. Hibou, l’animateur iconique du Kids Club propose des balades ornithologiques adaptées à toute la famille, pour apprendre à reconnaître le chant des oiseaux, en savoir plus sur leur habitat et leurs techniques de chasse.

 

Patrick's Lodge interiors in Senegal

Les intérieurs du Patrick’s Loge ***** au Sénégal ne laissent personne indiférent

 

L’Hôtel Manapany à Saint Barth

Si Saint-Barthélémy n’était pas (encore) sur votre bucket-list, l’Hôtel Manapany ***** pourrait bien vous faire changer d’avis. Ce petit bijou éco-responsable à la philosophie engagée a décroché un prix aux prestigieux écolodges awards en 2019. Une reconnaissance largement méritée pour un établissement qui couvre une grande partie de ses besoins en électricité par grâce à la présence ingénieuse de panneaux solaires, tandis que sa station produit sa propre eau douce. Pour sillonner le domaine, seules les voitures électriques sont utilisées tandis que pour préserver la beauté et la douceur turquoise des vagues, le Manapany s’est engagé depuis plusieurs années à ne rejeter AUCUN polluant dans l’océan. Une raison de plus pour booker une séance de snorkeling en famille et découvrir la beauté des fonds marins et des coraux. Une beauté fragile qu’il est plus que nécessaire de respecter et de protéger.

Au Manapany, l’éco-responsabilité se décline jusque dans les moindres détails : pour le nettoyage et l’entretien seuls la vapeur et des produits naturels sont utilisés. Un énorme bonus pour les peaux sensibles de nos petiots. Le linge de bain est intégralement composé de fibres de bambou, une plante qui en plus de son extrême douceur, nécessite peu d’eau pour se développer. Détail haut de gamme qui ne laisse personne indifférent : les cosmétiques et soins du spa sont signés Dr Hauschka, marque bio bien connue des beautystas férues de soins naturels. Une raison de plus pour faire un détour par le spa du domaine !

L’esprit du Manapany est signé François Champsaur, designer et décorateur d’intérieur à la fibre écolo. La sobriété et l’économie de moyens servent un design respectueux et pointu qui ne perd pas de vue l’art de vivre coloré des Caraïbes. Les meubles sont en bois brut avec de fines marqueteries tandis que les fibres naturelles sont mises à l’honneur sur les courtepointes et les coussins. A l’extérieur, la nature resplendit et les fenêtres s’ouvrent sur les manguiers, les bananiers et les arbres de la passion d’un verger entièrement biologique. Le Manapany, un endroit que l’on ne peut qu’aimer… passionnément !

 

Hotel Manapany room with view on the palm trees

 

L’Aguas de Ibiza, à Ibiza

Un boutique hôtel contemporain au bord de la mer ? L’Aguas de Ibiza fait figure de pionnier dans l’archipel. Premier resort éco-responsable de l’île Blanche, l’Aguas de Ibiza Grand Luxe Hotel  ***** s’est posé entre terre et mer. Parfaitement dans l’air du temps, cet établissement a été pensé en harmonie avec la nature avoisinante. Conçu par l’architecte Juan de los Rios, natif de l’île, ses lignes évoquent l’architecture phénicienne traditionnelle. On aime la présence chaleureuse de la pierre et du bois, matières naturelles de choix qui rythment les façades. Du point de vue technique, grâce à un système complexe d’économie d’eau et d’énergie (mise en place de rails photovoltaïques, notamment) ainsi que d’une domotique de pointe, l’Aguas de Ibiza a réduit sa consommation d’énergie de 35% par rapport à un établissement classique de taille similaire. Notons aussi un approvisionnement réalisé auprès de fournisseurs eco-friendly et l’usage parcimonieux du papier dans l’ensemble du domaine.

Quid des installations et du confort ? La vue sur la mer des Baléares est à couper le souffle (en particulier depuis le rooftop de l’hôtel, en passe de devenir un des spots incontournables de l’île), tandis que l’intérieur, soigné et contemporain, a été signé par les designers barcelonnais de Triade Studio. Les couleurs dominantes (une alliance de bleu et de blanc tout à fait aérienne) ainsi que les matières ont été choisies pour rappeler les qualités toutes particulières de l’air, de l’eau et de la lumière qui font la réputation d’Ibiza. Les chambres disposées selon la philosophie chinoise Feng-Shui, invitent à être en harmonie avec le cosmos. Et c’est vrai que, quand du fond de son lit on peut admirer les couleurs changeantes de la mer sous les étoiles, on ressent une puissante connexion avec les forces de la nature.

Après une nuit reposante, on file en famille au restaurant Oligo pour savourer un petit déjeuner healthy et bio truffé d’options végétariennes et sans gluten. Le bowl à l’Acaï et le Chia pudding à la papaye font fureur !

 

Vous voilà maintenant prêts pour tenter l’expérience green en famille et vivre des vacances éco-responsables de luxe !

Bon voyage !

 

Mylene Mylène

Mylène, 28 ans, passionnée d’art et de voyage, originaire de Strasbourg, France

 

Vous aimerez aussi