La Laponie en famille, les conseils d’une maman

06/03/2020

Destinations
Dates de séjour

Navigate forward to interact with the calendar and select a date. Press the question mark key to get the keyboard shortcuts for changing dates.

Navigate backward to interact with the calendar and select a date. Press the question mark key to get the keyboard shortcuts for changing dates.

Famille
Adultes
2

Enfants
1
Appliquer

La simple évocation de la Laponie réveille l’enfant qui sommeille en chacun de nous. Car c’est là-bas que vivrait le Père-Noël et ses lutins, cachés dans un petit village féerique au fin fond du Pôle Nord. Mais croyez-nous, la région lapone réserve bien des surprises ! Entre observation des aurores boréales, promenade en chiens de traineaux et batailles de neige, votre voyage en Laponie en famille sera tout simplement inoubliable.

 

Lapland with kids snow

La Laponie est une région de l’extrême nord s’étalant sur 4 pays scandinaves (la Norvège, la Russie, la Finlande et la Suède). La région des grands froids, des étendues de sapins enneigés à perte de vue et bien sûr du Père-Noël est empreinte de mythes que l’on doit à son peuple jadis nomade : les Samis, qui vivent au gré des saisons et des transhumances des troupeaux de rennes. Histoire de sortir un peu du schéma touristique classique, laissons l’image de carte postale de côté (on pense évidemment à la Laponie finlandaise et de Rovaniemi, fief du grand barbu à l’habit rouge) pour aller du côté de la Suède, moins touristique, où la connexion avec la nature et le peuple Sami vous enchantera.

 

« Maintenant, je désire presque le retour de la nuit polaire avec son monde féerique d’étoiles, ses fantastiques aurores boréales et sa lune lumineuse poursuivant sa course dans le grand silence de la nuit endormie. C’est comme un rêve, comme une échappée dans le monde de la fantaisie et de l’imagination. Il n’y a plus aucune forme, aucune réalité, rien qu’une vision d’un ruissellement d’argent et de violet planant au-dessus de la terre. »

Fridtjof Nansen, Vers le pôle, 1897

 

Où se loger en Laponie

Pour cette immersion en Laponie suédoise, Little Guest vous propose une idée de logement hors des sentiers battus, un pur moment de déconnexion au cœur de la nature et un retour à votre âme d’enfant. C’est donc à un peu moins d’une centaine de kilomètres de l’aéroport de Lulea que vous pourrez venir vous ressourcer dans ce lieu hors du commun.

Niché, c’est bien le mot, au cœur de la petite ville d’Harads (600 âmes environs), le Treehotel AB **** vous propose 7 logements plus improbables les uns que les autres. Kent et Britta, natifs de la région, ont eu l’idée de ce concept suite à la construction d’une cabane dans les arbres pour les besoins du film Trädälskaren (The Tree Lover) du réalisateur Jonas Selberg Augustsén, Ne voulant pas détruire cette chambre digne d’une œuvre d’art, ils ont tout simplement décidé d’en construire d’autres avec l’aide d’amis architectes. Cet hôtel d’un genre particulier est la concrétisation de toute une vie.

Soyez prêts à être accueillis de façon conviviale, familiale.

 

Treehotel AB x Little Guest in Lapland

 

Que faire en Laponie suédoise ?

La Laponie en hiver

  • Que vous soyez du côté de Lulea ou d’Abisko, vous pourrez découvrir les joies des balades en chiens de traîneaux. Vous aurez le choix soit d’être simple passager, soit, après une rapide formation, de pouvoir balader vos chiens où bon vous semble. Il est possible pour les enfants à partir de 12 ans de mener leur propre attelage.
  • Vous pourrez aussi découvrir les joies du motoneige plus ou moins dans les mêmes conditions que les chiens de traîneaux, à vous de voir si vous préférez la manière ancestrale ou moderne pour découvrir les environs.
  • Une des grandes traditions lapones est la pêche « au trou » ou « sur lac gelé ». Rien de plus amusant que de devoir faire soi-même son propre trou dans la glace à l’aide d’une foreuse manuelle et d’attendre patiemment que le poisson morde (dans 90 % des cas vous repartirez bredouille, mais l’expérience constitue un retour à la nature introspectif assez agréable). Vous recevrez une tenue grand froid ainsi que des gants et des chaussures pour vous préserver des températures glaciales. Pensez à demander, en plus du petit siège, une peau pour vous asseoir plus confortablement.
  • Le Treehotel AB **** propose aussi des activités diverses et variées, des stages pour les enfants, tels que l’initiation au ski ou la luge, mais aussi pour les plus grands sportifs du Fatbike (vélo avec larges roues pour appréhender l’espace autrement). De même j’ai découvert qu’il était possible de faire du golf sur glace, et plus étonnant, du yoga sur glace. Un agréable moyen de ne faire qu’un avec la nature.
  • Si vous aimez un peu l’histoire et la culture lapone, vous serez sûrement intéressés par une visite au dernier vrai peuple autochtone d’Europe : le peuple Samis. À vous de choisir une immersion dans cette culture le temps d’une (demi-)journée. Vous pourrez découvrir la vie de ces personnes, leurs coutumes, leurs traditions, la confection de leurs habits, l’élevage des rennes et surtout leur culture gastronomique. Une expérience intime et pleine d’histoire dont vous ne ressortirez pas indemne : vous serez à la fois reconnaissants face à la nature pour ce qu’elle nous procure, et vous vous sentirez grandis par ces histoires et ce style de vie simple mais qui perdurent aux fil des siècles.

 

La Laponie en été

  • De longues marches dans les forêts vous attendent ! Pensez à vous couvrir pour vous protéger des moustiques, de la chaleur et des rayons du soleil car, si la température peut descendre jusqu’à -40°C en hiver, elle peut tout autant atteindre les 20°C en été.
  • Profitez toujours plus des joies de la nature en vous adonnant au kayak, à l’escalade ou encore à la cueillette. Celle-ci est autorisée, tout comme le camping « sauvage », à condition de laisser l’endroit aussi propre et vierge que vous l’avez trouvé.

 

Northern lights in Lapland

 

La chasse aux aurores boréales

Il est impossible de venir en Laponie sans penser à vouloir observer ce phénomène météorologique, connu sous le nom d’aurores boréales.

Selon la période à laquelle vous décidez de partir vous aurez plus ou moins de chances d’en apercevoir. Je vous recommande fortement de partir entre fin septembre et fin mars. Vous les verrez danser dans le ciel entre 21h et 3h du matin.

Vous aurez la possibilité entre plusieurs « chasses » aux aurores boréales, soit en participant un safari (vous serez pris en charge par un guide qui vous fournira tout le matériel grand froid ainsi que des motoneiges pour vous éloigner de la civilisation), soit lors d’une nuit dans un igloo de verre, une expérience incroyable à vivre, joyeusement et chaudement installé dans un lit.

 

Prévoyez les bons équipements pour toute la famille

Partir en famille en Laponie implique de posséder un équipement adapté. Que ce soit en été ou en hiver il faut vous protéger, soit du froid, soit du soleil.

En hiver, lorsque la température peut atteindre des -40°C, la technique des quatre couches s’applique : un t-shirt, un sous-pull, un pull et bien entendu votre manteau. Il est à proscrire les vêtements en coton qui absorbent rapidement la sueur et donnent une sensation désagréable de froid. La laine mérinos et les vêtements thermiques sont grandement conseillés. Surtout pensez à prendre de quoi couvrir vos extrémités (tête, pieds, mains). Pour les petits petons, on privilégie la double couche, chaussettes fines puis une paire plus épaisse. En ce qui concerne le cou privilégiez les snoods aux écharpes qui ont tendance à être encombrantes, à rapidement prendre l’humidité et à accentuer ce sentiment de froid intense.

En été vous pourrez rencontrer des températures avoisinants les 20°C, pensez donc aux lunettes de soleil, à la crème solaire et aux t-shirt manches longues pour vous protéger des moustiques. Little Guest vous conseille d’ailleurs les meilleures paires de soleil et protections solaires pour bébé.

 

Dénicher des petits souvenirs

Vous ne pouvez pas repartir de Laponie sans un souvenir, j’affectionne tout particulièrement les tasses en bois (en bouleau principalement) appelées Kuska. Vous trouverez aussi des couteaux avec manche en bois de rennes, souvent gravés de cet emblématique animal.

Vous pouvez aussi acheter à vos proches (ou à vous-même pour garder la Laponie près de vous) des vêtements inspirés du peuple des Samis. Pulls, gilets, chaussettes et chapkas sont de mise ! Dans la même idée, vous pourrez aussi trouver le traditionnel tambour de sorcière qui servait à communiquer avec les esprits : il est fait en peau et en os de renne… on ne peut plus typique !

 

Lapland with family fika moments and sled dogs

 

Un rapide tour de la cuisine Lapone

Si vous aimez la gastronomie nordique, vous ne pourrez pas passer à côté de ces plats et boissons typiquement lapons !

  • Poronkäristys : un ragoût de renne préparé lentement qui est souvent accompagné de purée de pommes de terre
  • Makkara : saucisses grillées sur le feu de bois, se déguste souvent après la pêche au trou
  • Lohikeitto : la soupe de saumon onctueuse que l’on savoure volontiers pour se réchauffer après une journée palpitante en extérieur
  • Leipäjuusto : un fromage qui grince sous la dent, qui peut faire un peu penser à de l’halloumi. À poêler et à déguster avec de la confiture de baie arctique… un délice !
  • Glögi : un vin chaud aux épices revisité à la finlandaise
  • Ruisleipä : le pain de seigle typique que l’on trouve en Laponie, aussi appelé « pain noir »
  • Korvapuusti : une brioche à la cannelle, un classique à ne pas manquer ! À manger lorsque l’on se pose pour faire FIKA, le meilleur moment de la journée suédoise selon moi : un café ou un chocolat chaud, et une brioche, le pied.

 

Parés pour le grand Nord ?

 

 

caroline

 

Caroline, fan de voyage et de DIY, maman de Mathilde et Gauthier, de Bruxelles

Vous aimerez aussi