Nos conseils pour un road trip organisé en famille

16/06/2020

Destinations
Dates de séjour

Navigate forward to interact with the calendar and select a date. Press the question mark key to get the keyboard shortcuts for changing dates.

Navigate backward to interact with the calendar and select a date. Press the question mark key to get the keyboard shortcuts for changing dates.

Famille
Adultes
2

Enfants
1
Appliquer

Les beaux jours sont là et l’appel des vacances se fait sentir. Vous êtes donc sûrement à la recherche du meilleur road trip familial possible pour vous changer les idées ? Little Guest (collection d’hôtels et de villas de luxe dédiée aux tribus) s’est penché sur le sujet : comment organiser un road trip avec ses enfants ? Itinéraires incroyables, idées pour occuper vos enfants en voiture, vous trouverez toutes nos bonnes astuces ici !

Kids traveling

En avant pour l’aventure !

 

Sommaire

  1. Les avantages d’un road trip en famille
  2. Les préparations essentielles
  3. Jeux et activités pour occuper les enfants
  4. Éviter le mal des transports

 

1. Les avantages du road trip en famille

La situation spéciale dans laquelle nous évoluons aujourd’hui aura eu un impact positif notable : celui de rapprocher les familles. Après plusieurs semaines à s’amuser à la maison (et à tourner en rond, quelques fois), le besoin de partir en vacances se fait sentir. Mais parce que votre sécurité est notre priorité n°1, nous avons réfléchi à la meilleure solution possible pour vous faire voyager : le road trip !

Is baby on board? Complétez votre lecture par cette publication très utile concoctée par une maman experte en trajet voiture avec bébé !

En plus de vous faire voir du pays plus que n’importe quel autre moyen de transport, la voiture présente deux principaux avantages :

  • Une totale liberté. Se déplacer en voiture permet de contrôler ses déplacements, son rythme et surtout ses pauses, ce qui est idéal lorsque l’on voyage avec des enfants. Cette absence de restrictions permet aux familles d’organiser leur itinéraire comme bon leur semble.
  • Plus de confort. L’inconvénient avec l’avion ou le train, c’est qu’il est difficile de faire en sorte que les enfants s’y sente à l’aise. En voiture, les bambins peuvent tout au contraire faire de la banquette arrière une chambre mobile. Jouets, coussins moelleux, livres, on vous expliquera comment aménager leur espace pour instaurer une atmosphère douillette et amusante.

 

 

2.  Les préparations essentielles

Exploring the world

Une fois planifié, le road trip est un jeu d’enfant !

 

Planifier un road trip familial demande de l’organisation ! Pour vous éviter de courir partout à la dernière minute, nous avons potassé, fouiné la toile à la recherche des meilleures astuces et demandé conseil auprès de parents adeptes de longs trajets en voiture.

 

Quelques mois avant le grand départ :

  • Prévoyez votre budget. Sortez un papier et un stylo et dressez la liste de toutes les dépenses à prendre en compte lors d’un road trip. Celle-ci comprend : l’essence, les péages, les vignettes (si besoin), les places de parking, le logement, la nourriture, les sorties, ainsi que les dépenses préliminaires (crème solaire, anti-moustique, maillot de bain…).
  • Vérifiez les pièces d’identité de toute la famille. Que vous preniez la route pour la première fois avec vos petits bouts ou non, le casse-tête des pièces d’identité n’épargne personne ! Veillez à bien vérifier que vos enfants disposent d’une carte d’identité, notamment si vous comptez franchir des frontières, et/ou que celles-ci sont bien à jour (ainsi que les vôtres !). Car, à l’approche de l’été, les délais de fabrication sont souvent plus longs.

 

Quelques semaines avant le grand départ :

  • Réalisez un check-up santé. Consultez votre médecin familial pour vous assurer que tout est en ordre, que toute la tribu est en forme pour l’aventure et que le cahier de vaccination des petits est à jour ! Si vous suivez un traitement, veillez à disposer du nécessaire pour toute la durée de vos vacances. Si votre animal de compagnie est du voyage, n’oubliez pas de lui faire faire un check-up à lui aussi ! Pour plus d’informations à ce sujet, consultez notre article compilant nos conseils pour voyager sereinement avec son chien !
  • Faites réviser la voiture. Tout comme vous, votre auto doit être parée pour le trajet ! Un petit tour au garagiste pour une révision totale de la voiture n’est pas de trop. N’oubliez pas d’emporter avec vous les documents du véhicule, ainsi que votre assurance.
  • Renseignez-vous sur les formalités pour franchir les frontières. Si la convention de Schengen facilite, depuis 1990, la libre circulation entre 22 pays États membres de l’UE et 4 membres de l’association européenne, il n’en reste pas moins prudent de se renseigner sur les éventuelles formalités nécessaires au franchissement des frontières. N’hésitez pas à consulter les sites gouvernementaux et nationaux officiels : France Diplomatie, Diplomatie Belgium, par exemple.
  • Informez-vous sur quelques points essentiels liés au trajet. Chaque pays est différent et dispose de son propre code de la route et réseau autoroutier. Faut-il se munir d’une vignette ? Allons-nous croiser des péages ? Quel est prix de l’essence et où faire son plein stratégiquement ? Quel est le code de la route du pays que nous nous apprêtons à visiter ? Quels sont les parkings les mieux réputés ? À vous de rechercher ces petits détails qui vous faciliteront la vie à coup sûr !
  • Imprimez des checklists. Afin de ne rien oublier et de prévoir les éventuels derniers achats, la checklist est un outil incontournable ! Nous vous avions déjà concocté des checklists voyage pour la préparation des valises des enfants de 0 à 3 ans ; de 3 à 6 ans et de 6 à 12 ans, mais vous pouvez également créer vos propres listes ici !
  • Imaginez et préparez des jeux et activités pour occuper les enfants. Prendre la route en amoureux, c’est amusant. Prendre la route avec des enfants, un peu moins… quoi que ! En faisant le plein de divertissement, cela peut se révéler être une partie de plaisir inoubliable ! Comme d’habitude, Little Guest a pensé à tout et vous a préparé une liste d’activités pour que la bonne humeur soit au rendez-vous.

 

Have a break during your road trip

On n’oublie pas de s’aérer toutes les 2 heures et de prendre un grand bol d’air frais.

 

Quelques jours avant le grand départ :

  • Faites de la voiture une aire de jeux et de repos. Faire de la banquette arrière leur chambre, c’est l’idée. Si possible, veillez à laisser une place de libre entre chaque enfant pour éviter les chamaillades, à ne pas surcharger leur espace pour ne pas les oppresser, et à instaurer une ambiance cosy. Un plaid léger par enfant, un coussin à poser sur les genoux ou derrière la tête, une petite caisse de rangement avec des jouets, et le tour est joué !
  • Préparez les valises. Pour beaucoup de parents, cette partie s’avère être la moins fun dans la préparation des vacances car il faut penser à tout et ne rien oublier. Encore une fois, vous pouvez toujours vous référer aux checklists citées ci-dessus pour vous aider.
  • Vérifiez l’attache des sièges auto. La sécurité avant tout ! N’oubliez pas de contrôler régulièrement l’attache des sièges auto. Sur la route, veillez à toujours garder un œil sur la ceinture de sécurité des enfants en âge de la détacher eux-mêmes.
  • Prévoyez des tenues confortables que vos petits loups soient à l’aise. Favorisez des tenues amples en coton, des chaussures faciles à ôter et un petit gilet ! Vous trouverez votre bonheur chez Bonpoint, une maison de prêt-à-porter consacrée à l’élégance Made in France des enfants.
  • Préparez une sorte de baluchon pour chaque enfant. Faites-les participer : donnez-leur un petit sac à dos et proposez-leur de constituer leur sac de voyage. Doudous, livre préféré, figurines… Jetez-y un coup d’œil avant de valider (et n’oubliez pas d’y insérer une tenue de rechange au cas-où !) mais gardez en tête que chaque objet que votre bambin mettra dans ce sac constitue une dose de confort pour lui, cela est très important, surtout lorsque l’on quitte la maison pour une dizaine de jours.
  • Mijotez une petite surprise… Celle-ci sera votre arme secrète en cas de coup dur, ou simplement pour les féliciter d’être sages ! Dans une petite boite mystère, enfermez quelques bonbons et biscuits, un
    nouveau livre, des jeux classiques tels que le Rubik’s Cube, ou encore des cahiers de coloriage !

 

3. Jeux et activités pour occuper les enfants

Little boy watching by the window

Une mine boudeuse ? La boîte à jouets devrait soigner cela !

 

Pour les occuper en solo :

  • À moins qu’ils soient fréquemment sujets aux maux de transport, vos enfants peuvent s’adonner aux joies de la lecture en voiture. Confortablement assis, un coussin sur les genoux, ils se perdront dans des histoires magiques et se laisseront aller à quelques rêveries pendant une bonne demi-heure. Découvrez ici notre sélection des meilleurs livres pour enfants, à commander avant de partir.
  • Apprendre en s’amusant, tel est l’adage de ces films pour enfants que nous avons repéré pour vous sur la plateforme Benshi. Octroyez-leur le droit de visionner 1 film par trajet sur tablette, par exemple, et vous aurez la paix pendant une bonne heure, plus ou moins.
  • Même si cela est à éviter, il vous reste une possibilité en cas d’extrême urgence : les tablettes et consoles. À faire intervenir à la toute fin du trajet pour éviter les crises de larmes, les jeux vidéo permettent aux enfants de concentrer leur attention sur quelque chose de divertissant. N’oubliez pas que c’est vous qui choisissez la nature du jeu. Préférez les jeux ludoéducatifs, de stratégie ou de stimulation qui font travailler la mémoire et l’habilité des bambins ! Vous pouvez également présélectionner des vidéos ludiques et amusantes sur YouTube Kids ou télécharger l’application BayaM, entièrement dédiée à l’épanouissement personnel des enfants.
  • Et c’est là qu’intervient la boîte surprise dont on vous parle plus haut ! Toutes les 45 minutes environ, révélez un cadeau mystère, comme une dose de patience en plus. Un coloriage, une sucette, ou pourquoi pas une BD ?

 

Pour jouer avec eux :

  • Ah, les jeux de voiture! Adorés des enfants, ils sont bien nombreux et garantissent la bonne humeur. Parmi ces petits jeux, on dénomme le célèbre « Devine à quoi je pense », le « Jeu des couleurs », ou encore « La suite logique ». Pour en savoir plus et avoir toujours à portée de main une multitude d’activités à réaliser, vous pouvez imprimer notre « Guide des jeux en voiture ».
  • Quoi de mieux que de voyager en musique? En écoutant la radio, notre playlist Little Guest « Family Road Trip 2020 » ou un vieux CD, adonnez-vous à des concerts privés en voiture ! Vous pouvez également improviser un « N’oubliez pas les paroles ». Le principe est simple, coupez la chanson à un moment donné et laissez les enfants trouver la suite des paroles.
  • Un jeu amusant à télécharger ici : le petit bingo de la route. Au début du trajet, donnez cette fiche à chacun de vos enfants afin qu’ils
    la complètent au fur et à mesure de l’avancée du voyage. Le premier à crier BINGO reçoit un gros bisous !

 

 

4. Eviter le mal des transports

Brittany landscapes

Parce que ces paysages s’admirent aussi depuis la voiture…

 

Appelé cinétose dans le monde médical, le mal des transports découle d’un problème de coordination entre la vue et l’ouïe. En effet, le vestibule (un petit organe caché dans l’oreille interne responsable de l’équilibre) enregistre un mouvement tandis que l’œil relève une image immobile (surtout lorsque l’on se concentre sur un livre ou une carte), d’où l’importance de fixer la route régulièrement pour conserver cet équilibre entre la vue et l’ouïe, et rassurer notre cerveau.

Si on vous parle de ceci, c’est parce que les enfants de 2 à 12 ans, ainsi que les femmes enceintes, sont les plus sensibles et les plus sujets aux maux de transport. Pour éviter ce problème un tant soit peu gênant, il est recommandé de manger léger et sain avant de prendre la route, de boire beaucoup d’eau et de s’aérer un maximum (ouvrir la fenêtre et faire une pause toutes les deux heures).

Si ces maux se manifestent malgré vos précautions – les principaux symptômes sont une sensation de malaise, des maux de tête, des nausées voire des vomissements si votre bout de chou est déshydraté – vous pouvez utiliser ces méthodes simples : regarder par la fenêtre et fixer l’horizon, éviter la lecture ou le visionnage de vidéos, écouter de la musique à l’aide d’écouteurs en fermant les yeux, par exemple.

 

Vous voilà parés pour la route !

 

 

Enjoying Mauritius with the family

Pernell, 24 ans, passionnée de voyages, originaire d’Angers, France

 

Vous aimerez aussi