Vacances écologiques et hôtels de luxe sont-ils forcément incompatibles ?

12/06/2019

Destinations
    Dates de séjour

    Navigate forward to interact with the calendar and select a date. Press the question mark key to get the keyboard shortcuts for changing dates.

    Navigate backward to interact with the calendar and select a date. Press the question mark key to get the keyboard shortcuts for changing dates.

    Famille
    Adultes
    2

    Enfants
    1
    Appliquer

    Depuis plusieurs années, l’hôtellerie de luxe relève les défis de la vague verte. La course aux labels et aux certifications écologiques est lancée, les efforts redoublent et les innovations se multiplient. Les plus belles adresses du globe se dessinent autour de programmes responsables, devenant l’essence-même de ces lieux d’exception. Zoom sur ces destinations où la demande du luxe et l’offre de la nature ne feraient plus qu’un.

    Aerial view on the Soneva Kiri hotel in Thailand

     

     

    S‘essayer au yoga face au lever du soleil éclairant les hauteurs de Bali, se glisser dans la peau de Robinson Crusoé depuis les rives d’une baie privée thaïlandaise ou encore découvrir la culture sénégalaise depuis l’une des côtes sauvages du pays, voilà quelques-unes des opportunités uniques que propose la sélection d’hôtels de luxe eco-friendly de Little Guest. Autant d’éco-resorts dont la réputation n’est plus à faire que de raisons suffisantes de croire au mariage de l’hôtellerie de luxe et de la préservation de l’environnement…

     

     

    5 raisons d’allier le luxe et la nature

    1. Parce que l’hôtellerie du luxe en a fait son nouveau credo

    Lorsqu’un nouvel hôtel de luxe s’érige quelque part dans le monde, ses premiers clients comme ses principaux concurrents ne peuvent s’empêcher de scruter ce qu’on appelle sa « charte écologique ». La vague verte dans l’hôtellerie 4 et 5 étoiles ne cesse de croître depuis 2010. Les petits et grands groupes hôteliers courent derrière les labels et les certifications (Green Key, Green Globe, Ecolabel européen, etc.) qui mettent en valeur leurs programmes éco-responsables. Si l’écologie s’inscrit comme une nouvelle exigence, elle représente surtout un incontournable défi pour l’hôtellerie haut de gamme qui souhaite participer au changement sans pour autant sacrifier le confort de ses clients. Parmi les prestations écologiques les plus représentées dans le secteur, on compte des vergers et potagers biologiques, la cuisine de produits frais issus de l’agriculture locale, un tri des déchets amélioré, la suppression des télévisions en chambre, les politiques « zéro plastique », des activités d’éveil au contact de la nature (yoga en plein air, club enfants éco-pédagogique, etc.) ou encore du mobilier entièrement conçu en matière recyclable.

     

    2. Parce que c’est un nouveau marché très tendance

    La haute technologie qui amusait, il y a encore quelques années, les architectes et les décorateurs des plus belles adresses hôtelières, est aujourd’hui surpassée par les normes et les engagements de type écologique. Le tourisme durable est définitivement la dernière tendance et elle s’inscrit de plus en plus dans la gestion hôtelière elle-même. C’est ainsi que de grands noms de l’hôtellerie conceptualisent des petits coins de paradis à partir d’une stratégie et des valeurs environnementales fortes, à l’instar du célèbre hôtel Brando, propriété de l’acteur et réalisateur britannique Marlon Brando, située en Polynésie française. Les équipements, les ressources et les pratiques internes sont fondamentalement revus pour correspondre aux idéaux responsables les plus novateurs et ainsi, surclasser les établissements autoproclamés « verts » par le mouvement superficiel du « greenwashing ».

     

    3. Parce que la planète est aussi belle que fragile

    C’est tout simplement parce qu’elle nous fait rêver qu’on veut la parcourir notre chère planète bleue. Malheureusement, parfois, nous n’avons pas le choix d’aller à son encontre pour découvrir les merveilles qu’elle a à offrir. Par exemple, quand on réserve un séjour aux Maldives ou dans toute autre destination exotique, l’avion reste le seul moyen de transport envisageable pour s’y rendre en moins de… 30 jours. Heureusement pour notre sentiment de culpabilité, certaines compagnies aériennes, dites « conscientes », proposeraient à leurs passagers de « rembourser » leur empreinte carbone en déboursant une somme supplémentaire lors de la réservation de leurs billets (Brussels Airlines, etc.). Une autre idée assez répandue, qui séduit beaucoup les enfants, serait que chaque membre de la tribu participant au voyage plante un arbre dans le pays visité, histoire de rééquilibrer les choses en quelque sorte… De notre côté, à la rédac’, on conseillerait également aux familles de veiller au choix de leur transfert entre l’aéroport et l’hôtel. Dans la mesure où le poids ou le nombre de vos bagages le permet, privilégiez la route de la mer via un voilier ou prenez tout simplement le train. Sinon, pourquoi ne pas louer une voiture électrique le temps de votre séjour ?

     

    4. Parce que vos enfants vous diront « Merci »

    Si les plus concernés par la problématique climatique sont bel et bien les parents, les plus touchés par cette crise demeurent les enfants. Les nouvelles générations, qui manifestent chaque jour un peu plus nombreuses dans les rues d’Europe et d’Amérique du Nord, portent un message fort aux gouvernements du monde entier : ils souhaitent que  la protection de l’environnement figure parmi les thématiques les plus urgentes des nouveaux programmes politiques. Et pour cause, la génération des millenials en particulier, portée par les réseaux sociaux et surtout Instagram, rêvent plus que les autres de « voir le monde ». Au fond, chers parents, les voyages en famille ne sont-ils pas un objet de transmission et de partage, si ce n’est le plus beau des cadeaux ? Suivant cette logique, c’est là la meilleure occasion d’initier vos petites têtes blondes à de nouveaux rituels quotidiens pour un avenir meilleur.

     

    5. Parce que se faire plaisir n’est pas un acte égoïste

    Qui a dit qu’on ne pouvait pas vivre un rêve éveillé sans se responsabiliser ? En 2019, on se plait à penser que les amateurs du luxe n’ont aucune conscience écologique… Eh bien, détrompez-vous ! En tant que parent globe-trotteur, on peut à la fois suivre ses exigences en termes de confort et de service et préserver l’endroit idyllique qui nous accueille des traces de notre passage. N’est-ce pas en parcourant les plus beaux paysages du monde qu’on réalise ô combien la protection de l’environnement est essentielle pour les prochains voyages à venir ? A la rédac’, nous en sommes intimement persuadés. C’est pourquoi la collection d’hôtels de luxe pour familles Little Guest réunit de superbes adresses eco-friendly, réparties aux quatre coins du globe.

     

     

    Soneva Kiri

     

     

    3 Hôtels eco-friendly incontournables

    1. Villa Sungai 

    Installée sur la côte sud-ouest de Bali, dans le village traditionnel de Cepaka, au milieu  des rizières et d’une forêt tropicale, l’exclusive Villa Sungai accueille les familles globe-trotteuses en quête de relaxation et d’intimité. La propriété qui ne s’apparente pas un hôtel, ni à un complexe, réunit deux villas de haut standing décorées dans le style balinais le plus authentique, revisité par l’œil artistique du designer français Philppe Starck. La Villa Sungai se compose notamment de deux piscines privées à débordement de 18 mètres de long, d’une cabine de soin où les enfants sont les bienvenus et d’un espace de détente dédié à la pratique du yoga.

    L’établissement est apprécié des enfants pour toute l’attention qui leur est accordée pendant leur séjour, de la confection de purées fraîches maison aux nourrices du service de baby-sitting, en passant par leur propre carte de soins au spa. Les parents, quant à eux, adorent la haute gastronomie locale, les massages balinais et la chambre communicante.

    À partir de 640€/nuit

     

     

    2. Soneva Kiri 

    Le prestigieux éco-resort Soneva Kiri se découvre sur les rives de l’île thaïlandaise de Koh Kood, au cœur d’une baie privée où se sont érigées 36 villas entièrement décorées et bâties de manière responsable. Bordé par une jungle luxuriante et une plage de sable blanc, le site se décrit comme un paradis tropical familial et intimiste, préservé de l’agitation des circuits touristiques habituels. Cet havre de paix applique une charte écologique stricte où figurent notamment l’interdiction de produit plastique dans l’enceinte de l’hôtel et des téléphones au-delà du lobby de la réception. Le Soneva Kiri finance également plusieurs associations œuvrant pour la protection des communautés locales et la dépollution des océans.

    Les parents qui séjournent au Soneva Kiri adorent le dîner gastronomique suspendu dans une mezzanine en bambou installée au sommet des palmiers, une activité insolite pendant laquelle le service est assuré par un acrobate aérien. Les plus petits raffolent des mini randonnées dans la jungle organisées par les animateurs expérimentés des kids-club éco-pédagogiques, une nouvelle grande tendance de l’hôtellerie 4 et 5 étoiles.

    À partir de 904€/nuit

     

    3. Patrick’s Lodge 

    Rendez-vous sur la côte ouest sénégalaise, sur la route de Palmarin, à 1h30 de Dakar, aux portes du magnifique Patrick’s Lodge ! Née d’un projet familial en l’honneur des terres sénégalaises qui ont rythmées la tendre enfance de ses propriétaires, le domaine s’étend sur 11 hectares de nature sauvage, en lisière de l’océan et d’une plage sauvage d’une beauté sans pareille. L’atout de cette adresse d’exception ? Toute la décoration des lieux a été réalisée par des artisans locaux à partir de produits recyclables : des installations de l’aire de jeux extérieure pour enfants, au mobilier des maisons familiales. Le personnel de l’hôtel est entièrement composé d’habitants des villages voisins, des gens tendres et passionnés par l’accueil de ce qu’ils appellent « les smalas heureuses ».

    L’immersion culturelle est inévitable au Patrick’s Lodge. C’est d’ailleurs le souhait de sa créatrice, Coralie, qui organise avec son équipe, une série d’activités singulières à partager en famille : virées en pirogue, pêche aux côtés d’un expert local et visite des villages voisins où les plus petits hôtes se mêlent aux enfants locaux pour un cache-cache improvisé et une danse autour d’un feu de joie et des joueurs de djembés.

    À partir de 490€/nuit

     

     

    The superb family residence at Patrick's Lodge in Senegal

     

     

    5 pratiques à adopter sur place

    1. Ramassez vos déchets et ceux des autres

    Peu importe les endroits que vous visitez, que ce soit une plage, un site archéologique ou un forêt tropicale, pensez à ramasser tous les déchets que vous trouverez sur votre passage. Evidemment, vos propres petits détritus se conservent également jusqu’à la première poubelle que vous croiserez. Un dernier conseil sur le sujet : évitez à tout prix d’emporter des emballages en plastique sur le site de votre choix. Pour rappel, une bouteille en plastique engage plus de 1.000 ans pour se désagréger. La cata !

     

    2. Touchez des yeux la faune et la flore

    Lorsque vous organisez une randonnée en montagne, une excursion de plongée ou un safari avec votre tribu, évitez d’approcher les espèces animales de trop près et ne prélevez aucun végétal. Savez-vous qu’un simple contact avec un bras de corail peut anéantir un travail accompli sur une dizaine d’années. La faune doit rester sauvage, c’est-à-dire ne pas être nourrie, touchée ou encore poursuivie. Maintenez une distance raisonnable avec les animaux et respectez à la lettre les consignes de sécurité dictées par votre guide pour assurer la sécurité de vos enfants les plus curieux.

     

    3. Adoptez un régime végétarien

    Les Chefs de nos hôtels eco-friendly ne manquent pas d’imagination pour créer des menus végétariens sur-mesure. Suivez vos envies, soyez gourmands et laissez la nature vous inspirer ! Profitez de ce cadre biologique pour accompagner les brigades à la cueillette des légumes du potager et des fruits mûrs du verger. L’hôtel de votre choix propose sans doute une activité culinaire dédié à la préparation de produits locaux et de saison. Renseignez-vous auprès de votre concierge Little Guest !

     

    4. Limitez vos consommations énergétiques

    Tout le monde adore se faire couler un bon bain chaud ou prendre plusieurs douches par jour pendant ses vacances. Et pourtant, c’est bien la pire des choses à faire, surtout dans les zones les plus reculées du globe. Il est extrêmement important d’écourter la douche quotidienne de chacun, comme d’exiger de conserver vos serviettes de bain. Demandez conseil auprès de la conciergerie de votre hôtel et récoltez une série de trucs et astuces qui favorisent les économies d’énergie.

     

    5. Empruntez les sentiers balisés

    Respecter l’usage des sentiers balisés est le meilleur moyen d’éviter l’érosion et le piétinement d’une nature sauvage préservée. Même si cela peut s’avérer tentant de s’aventurer hors de sentiers battus, le respect de la nature l’emportera toujours sur vos prétendus talents d’explorateurs. Vous aurez tout le temps et l’espace nécessaire de découvrir les plus beaux spots de votre destination depuis les chemins de randonnée existants. Si vous aimez les balades de nuit, pensez à emporter une lampe à énergie solaire pour vous éclairer dans la pénombre.

     

     

    Villa Sungai

     

     

    saviez-vous que…

    • Les labels écologiques sont réévalués tous les six mois par les acteurs des commissions qui les délivrent.
    • Contrairement aux huiles de protection, le lait solaire (de préférence biologique) ne se dissout pas dans l’eau. Ainsi, en se baignant dans la mer, votre tribu évite de causer davantage de dégâts à la vie sous-marine végétale en ralentissant la photosynthèse suite à la stagnation d’un écran à la surface. Little Guest a comparé pour les parents les plus attentifs les meilleures protections solaires bios pour bébés.
    • Un litre de carburant contamine deux millions de litres d’eau.
    • Un mégot de cigarette peut mettre jusqu’à deux ans pour se décomposer.
    • Un bain équivaut à 5 douches, soit 250 litres d’eau.
    • Le permis CITES est une autorisation légale et obligatoire pour toute extraction d’espèces végétales ou animales menacées à l’étranger.

     

     

    Sources : Le Routard, Cairn.info, La Libre.be, Nomade Magazine.

     

     

     

    Sarah, 26 ans, passionnée de gastronomie italienne et de voyage, originaire de Bruxelles

    Vous aimerez aussi